LAMPEDUSA et le déclin d’un ancien monde

Dossier : ExpressionsMagazine N°699 Novembre 2014
Par Pierre BAQUÉ (64)

Don Fabrizio Salina, le prince sicilien, porte sur sa société un regard douloureux. Il voit que rien ne sera plus comme avant. Les révolutions du XVIIIe siècle finissant et de la première moitié du XIXe siècle auront raison de l’ordre ancien. Garibaldi en est le symbole. Et, d’un autre côté, il jauge ce passé encore…

La lecture des articles est réservée aux abonnés.
Se connecter S’enregistrer