la vie derrière soi, fin de la littérature

La vie derrière soi
Fins de la littérature

Dossier : Arts, lettres et sciencesMagazine N°773 Mars 2022Par : Antoine Compagnon (70)Rédacteur : Pierre LaszloEditeur : Éditions des Équateurs, septembre 2021

Dans La vie derrière soi, Antoine Compagnon choisit les derniers écrits des écrivains comme thème de son ultime cours (2019-2020) au Collège de France, avant sa mise à la retraite. L’y incita aussi la maladie terminale de sa compagne Patrizia Lombardo (1950-2019), professeure de littérature française à l’université de Genève. La pandémie Covid-19 perturba cet enseignement, suspendu début mars 2020 et repris seulement dix mois plus tard. Le livre, doté en un cahier central d’une illustration nourrie, reprend les leçons d’Antoine Compagnon.

Sénile ou sublime ? Aboutissement, récapitulation ou annonce d’un renouveau ? Tels sont les dilemmes posés par les ultima verba. L’ouvrage vaut par sa documentation méticuleuse, la suite exhaustive de citations sur la fin de vie et l’impossible renoncement à l’écriture. La carrière franco-américaine de son auteur se reflète dans une bibliographie exclusive.

Poster un commentaire