Livre : ÉCHEC DE LA GOUVERNANCE BUREAUCRATIQUE par Jean Brilman (59)

Échec de la gouvernance bureaucratique

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°696 Juin/Juillet 2014Par : Jean BRILMAN (59)Rédacteur : Gérard GASTAUT (59)Editeur : Paris – Éditions L’Harmattan – 2014 – 5-7, rue de l’École polytechnique, 75005 Paris

Le niveau de confiance des Français dans les Institutions de la République ne cesse de se dégrader selon le baromètre annuel du Cevipof (le Centre de recherches de Sciences-Po). En décembre 2013, 69% des Français jugent que la démocratie ne fonctionne plus.

La France est devenue, en trois décennies, une République bureaucratique cogérée par les syndicats. Parlementaires, ministres et permanents syndicaux sont majoritairement issus du secteur public. Ils méconnaissent les impératifs de la production compétitive de biens et services. Ils sont hostiles au marché et veulent manager dans le détail les activités des Français.

En fait, la bureaucratie française cogérée par les syndicats a pris le pas sur la démocratie, réduisant par une réglementation kafkaïenne les libertés des actifs et déniant au peuple son droit fondamental de contrôle des recettes et dépenses publiques. La population est désormais excédée par les prélèvements obligatoires, les gabegies de la sphère publique et exprime son « ras-le-bol fiscal » avec de plus en plus de vigueur.

Le temps est venu de restaurer une véritable démocratie. Ce qui implique, entre autres, de rebudgétiser les impôts affectés, de consolider les deux lois de finances en une seule, de réduire le nombre de collectivités locales en les fusionnant, et de diminuer l’emprise des syndicats sur les administrations et les entités publiques.

Spécialiste de la gestion des organisations Jean Brilman a déjà publié de nombreux best-sellers tels que Le Redressement des entreprises en difficulté, Les Meilleures Pratiques de management et Réconcilier démocratie et gestion.

 

Poster un commentaire