GTT GNL Transport maritime

La transition énergétique est une opportunité que le GNL permettra de saisir

Dossier : Vie des entreprisesMagazine N°763 Mars 2021
Par Anouar KIASSI (2005)

Le Gaz Naturel Liquéfié (GNL) est le gaz naturel transformé sous forme liquide. Cet état est atteint lorsque le gaz est refroidi à une température d’environ -160°C à pression atmosphérique. Le gaz naturel liquéfié est un liquide dit « cryogénique ». Le GNL est également la spécialité de Gaztransport & Technigaz (GTT). Anouar Kiassi (2005), DDSI de GTT, nous en dit davantage sur cette entreprise spécialisée dans les systèmes de confinement à membranes dédiés au transport et au stockage du gaz, qui est aujourd’hui une référence mondiale sur son marché.

 

GTT est un fournisseur de technologies dédiées au transport et au stockage du GNL. Comment êtes-vous devenu la référence mondiale sur ce marché ?

GTT développe des technologies uniques, dites « à membranes », destinées à contenir des gaz liquéfiés à basse température (-163 °C pour le GNL) en conditions cryogéniques pour leur transport par bateau, leur stockage sur terre ou en mer et leur utilisation comme carburant marin. Nous devons notre leadership sur ce marché à la qualité de nos technologies, l’excellence de notre ingénierie et au rythme soutenu de notre innovation. Les effectifs de l’entreprise sont constitués à 80 % d’ingénieurs. En 2019, GTT a été la première ETI française en nombre de brevets déposés à l’INPI.

Concrètement, nos solutions optimisent le volume de cargaison emporté, réduisent le coût de construction et d’opération du navire, améliorent son efficacité énergétique et sa navigabilité.

Sur le marché des méthaniers, notre « core business », nous sommes une référence mondiale. Plus de 500 méthaniers sont équipés de nos technologies. Notre part de marché sur les méthaniers en service avoisine 75 % et sur les navires en commande, GTT est à 100 %.

L’entrée en vigueur du Global Sulphur Cap 2020, a considérablement impacté votre secteur. Qu’en est-il ?

Cette réglementation, ainsi que d’autres à venir, montrent la place de plus en plus importante des considérations environnementales dans le monde maritime. Le gaz naturel liquéfié s’inscrit bien dans cette perspective. C’est une excellente solution pour verdir le transport maritime. C’est aujourd’hui la seule énergie alternative permettant la propulsion des navires qui a l’avantage d’être à la fois abondante, rapide à mettre en œuvre et respectueuse des normes de l’OMI.

La réglementation environnementale de plus en plus exigeante renforce l’attractivité et l’intérêt de nos solutions « Smart Shipping ». En effet, celle-ci contribue à la réduction des émissions dans le transport maritime. D’abord, nos technologies digitales permettent d’établir un bilan énergétique précis du navire. Ensuite, grâce à une intelligence artificielle empreinte de notre expertise, nous assistons l’équipage dans l’amélioration de la performance économique et écologique de celui-ci. Combinées au GNL Carburant, nos solutions digitales permettent à nos clients d’optimiser la compétitivité et la longévité de leurs actifs dans le respect des réglementations environnementales les plus strictes.

Dans ce cadre, quels sont les enjeux auxquels vous faites face et comment y répondez-vous ?

Sur le stockage de grande capacité, nous devons rester la référence mondiale. C’est pour cela que l’innovation est au cœur de nos préoccupations. Nous devons rester à la pointe de la technologie afin de répondre aux besoins de nos clients et créer les ruptures pour ne pas les subir.

L’usage du GNL comme carburant marin est un marché d’avenir où les positions sont encore à prendre. Nous devons y développer notre présence avec des solutions sûres, efficaces et compétitives. Enfin, nous devons étendre notre offre de services, notamment dans le Smart Shipping. Dans ce domaine, notre expertise GNL et les synergies dans le groupe nous donnent un avantage commercial et technologique certain.

Vous avez fait l’acquisition de plusieurs sociétés digitales. En quoi consiste cette diversification ?

GTT conçoit des solutions technologiques pour améliorer la performance énergétique des navires. Le développement dans le digital est à la fois nécessaire et naturel. En effet, en combinant plusieurs technologies à bord d’un navire, le digital est le liant naturel qui peut assurer un fonctionnement complémentaire et optimal de tous les sous-systèmes. Cependant, notre approche du digital se veut agnostique. Ainsi, nous construisons nos solutions dans l’optique de pouvoir les appliquer à tous les navires et à tous les systèmes propulsifs.

Afin d’accélérer notre développement dans le Smart Shipping, nous avons fait le choix d’acquérir des sociétés reconnues et des technologies éprouvées dans ce domaine. Sous la bannière GTT Digital, nous combinons l’expertise unique de GTT et le savoir-faire digital de nos filiales (Ascenz, Marorka et OSE Engineering). Notre ambition est de créer une plateforme unique capable d’améliorer les performances économiques et écologiques de tout type de navire.

En parallèle, vous avez fait l’acquisition d’Areva H2Gen. Quelles sont vos ambitions à travers ce projet ?

Areva H2Gen est le leader français de l’électrolyse « PEM » (Proton Exchange Membrane). La société conçoit et assemble des électrolyseurs destinés à la production de l’hydrogène vert. Notre but est d’utiliser l’hydrogène pour stocker l’énergie. En effet, le problème du solaire et de l’éolien, c’est l’intermittence. L’hydrogène est proche du GNL. Il s’agit en effet d’un gaz qui peut être liquéfié et dont on doit gérer le stockage. Beaucoup de compétences techniques déjà maîtrisées chez GTT peuvent s’appliquer au secteur de l’hydrogène.

Cette acquisition confirme la volonté de GTT de continuer de développer des technologies de pointe pour une meilleure efficacité énergétique.

Comment voyez-vous l’avenir de votre secteur ?

La transition énergétique est une nécessité et une opportunité pour GTT. Nous pensons que la réponse aux défis environnementaux ne sera pas unique mais nécessitera une combinaison de solutions.

En ce qui concerne notre marché principal, le gaz naturel liquéfié continuera de jouer un rôle important dans la transition énergétique. En Asie par exemple, le GNL progresse énormément car il se substitue au charbon pour la génération électrique. Ce phénomène pourrait s’accélérer dans les années à venir en raison des réglementations environnementales et de la compétitivité du GNL. D’ailleurs, le GNL se couple parfaitement avec les énergies renouvelables intermittentes.

Si l’hydrogène doit encore lever des verrous technologiques complexes pour être compétitif en tant que carburant pour les grands navires, il fera certainement partie des solutions pour les petits navires et les véhicules terrestres sans oublier son potentiel en tant que vecteur de stockage d’énergie. Enfin, le Smart Shipping n’est qu’à ses débuts. En effet, les navires de demain seront de plus en plus « smart », c’est-à-dire, hyper-connectés et intelligents voire autonomes. C’est un environnement idéal pour déployer des fonctions de performance énergétique. Toutefois, les anciens navires ne disparaîtront pas du jour au lendemain. Pour cela, les solutions digitales, plus faciles à mettre en œuvre qu’une modification du design ou des équipements propulsifs, sont incontournables pour rester compétitifs. Ces différents marchés sur lesquels nous sommes positionnés devraient croître et offrir de belles perspectives à GTT et à ses talents.

Justement, quelles sont les perspectives de carrières que vous offrez aux jeunes diplômés ?

GTT propose des carrières d’une grande richesse dans des domaines variés tels que la thermodynamique, l’hydrodynamique, la mécanique, le calcul numérique… Nos talents peuvent évoluer dans l’ingénierie, l’expertise, la gestion de projets, le management…

Grâce à notre rayonnement à l’international, nous offrons un cadre de travail à la fois dynamique et multiculturel.

Poster un commentaire