La Sywoc : une compétition dans l’air du temps

Dossier : ExpressionsMagazine N°688
Par Wuillaume DALLE (11)

La Coupe du monde de voile des étudiants a vu le jour pendant l’âge d’or de la voile française, en 1979, sous l’impulsion d’une dizaine de polytechniciens passionnés. Visionnaires, ils souhaitaient déjà faire de cette rencontre un événement inévitable, unique et international.

Retour sur la 32e édition
En octobre 2012, dix nationalités différentes ont hissé la grand-voile dans la baie de La Rochelle.
C’est l’équipage irlandais, qualifié grâce à sa victoire dans la régate universitaire irlandaise, qui a remporté le prestigieux titre.

À l’époque, seuls concouraient des équipages européens. Depuis, elle s’est étendue au monde entier jusqu’à être reconnue par la Fédération internationale de voile. Les équipages américains, canadiens ou australiens, pour ne citer qu’eux, ne manqueraient le rendez-vous sous aucun prétexte. D’autres pays comme la Chine se joignent à ces nations pour tenter de remporter le précieux trophée.

Une course de premier plan

La course est reconnue pour le professionnalisme des participants. Les champions régionaux viennent en France pour défendre les couleurs de leur université, mais aussi de leur pays. Pendant une semaine, ils s’affrontent lors de nombreuses régates.

Jusqu’à présent, douze nationalités différentes ont été sacrées championnes du monde de voile étudiante. Des nations comme l’Australie, le Canada ou la Pologne reviendront braver les courants des côtes françaises pour tenter d’épingler le titre à leur palmarès.

Une rencontre étudiante

La course se veut un lieu d’échange

Riche de cette diversité culturelle des équipages, la course se veut également un lieu d’échange. La semaine est généralement inoubliable pour ses participants par la force des liens qui se créent sur l’eau et sur terre. De nombreuses soirées sont organisées pour permettre aux étudiants de se détendre après l’épreuve du jour.

La soirée placée sous le thème des coutumes locales permet à chaque équipage de revêtir un costume traditionnel et de faire découvrir aux autres les produits et traditions de leur pays.

Une journée libre est également prévue pour permettre aux participants de découvrir la région, car nombre d’entre eux viennent en France pour la première fois.

La 33e édition
L’édition 2013 a lieu du 12 au 19 octobre dans le port de la Noëveillard à Pornic (44). Cette année, les équipages naviguent sur J80 à la place du traditionnel Grand-Surprise. Un « village course » est implanté sur le port pour accueillir les participants, le public et la presse. La cérémonie d’ouverture a lieu le dimanche 13 octobre, précédée d’activités organisées pour le public et les habitants de la région pour rencontrer les participants et faire connaître la course.

Poster un commentaire