La météorologie, porte d’entrée vers la culture scientifique et technique

Dossier : La météorologie partie 2Magazine N°748 Octobre 2019Par Olivier MOCH (68)

Dans la société actuelle, façonnée par la science et la technique, ceux qui, précisément, ne disposent pas d’une culture générale scientifique et technique sont véritablement handicapés. Ils ne peuvent que s’en remettre aux jugements, aux pressions voire aux bobards, de tous ceux qui prétendent penser pour eux. Cette dépendance aux autres est aujourd’hui aggravée par la toute-puissance des réseaux sociaux qui disséminent avec la même force vérités, erreurs et mensonges délibérés. Alors que naguère les d’Alembert, les Flammarion ou les Cousteau luttaient contre la seule ignorance, leurs successeurs doivent désormais affronter des groupes organisés pour qui la vérité scientifique n’est qu’une option parmi d’autres ; l’exemple des infox concernant le climat, les vaccins, les chemtrails ou les ondes électromagnétiques est éclairant.

Évoquer la vérité scientifique, c’est affirmer la nécessité de présenter et faire comprendre les spécificités de la démarche scientifique, un des outils de compréhension du réel.

La passion pour la météo

Or il se trouve que le temps qu’il fait, comme celui qu’il a fait et celui qu’il fera, passionne tout un chacun. Cette passion ne peut que se renforcer dans les temps à venir pour une humanité plongée dans les évolutions climatiques… et disposant d’outils scientifiques de plus en plus sûrs pour analyser et prévoir le temps. Les enseignants s’appuient sur cette passion ; ces dernières années, ils ont multiplié les clubs météos dans les écoles et les collèges, outils pour enseigner les mathématiques, la physique, la géographie ou la littérature. Les « médiateurs scientifiques » le savent aussi : proposer une conférence, une exposition ou un débat sur la météorologie, ses ambitions, ses moyens, ses méthodes, c’est (presque !) une assurance de remplir la salle. Il s’agit de présenter le fonctionnement de la machine atmosphérique et le progrès des connaissances en la matière. Mais il s’agit surtout, à partir des exemples de la météorologie ou de la climatologie, d’exposer les spécificités de cette démarche scientifique qui nous est si importante ; qui nous aide à comprendre le monde et nous force à l’humilité.

Il s’agit d’aider chacun à démêler le vrai du faux, à distinguer le possible de l’invraisemblable – et à résister aux groupes de pression et aux gourous de tout poil.

Dès aujourd’hui et encore demain.

Connectez-vous pour lire la suite.
Se connecter S’enregistrer