Livre : La lLégion étrangère et la guerre d'Algérie 1954 - 1962 par Jean BALAZUC (56)

La légion étrangère et la Guerre d’Algérie 1954 – 1962

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°693Par : Jean BALAZUC (56)Rédacteur : Claude DÉTOURNÉ (56)Editeur : Éditions Soteca – 2012 - 48-50, boulevard Sénard, 92210 Saint-Cloud – legionetrangere [at] hommell.com

Jean Balazuc signe là un ouvrage de référence sur la Légion étrangère, de ses origines jusqu’à nos jours. Algérie et Légion sont indissociables tant leur histoire est imbriquée. C’est en Algérie qu’est née la Légion, c’est en Algérie et plus largement au Maghreb qu’elle écrira parmi les plus belles pages de son histoire, mais aussi qu’elle paiera un lourd tribut, d’abord lors de la conquête du territoire, puis dans la pacification face aux diverses rebellions auxquelles la France s’est longtemps heurtée.

Après l’évocation des multiples théâtres de combats sur lesquels la Légion s’est illustrée dans le monde, l’auteur se focalise sur la période 1954-1962 durant laquelle la Légion étrangère s’est battue en Algérie, seule ou aux côtés d’autres unités de l’Armée française, pour protéger les populations civiles, maintenir l’ordre et combattre les mouvements indépendantistes algériens qui, dès 1956, ont pu disposer de bases arrière au Maroc et en Tunisie devenus indépendants.

De très factuel au départ, le récit s’émaille de considérations plus politiques au fur et à mesure que l’on s’approche de la période où finalement, après de multiples événements sanglants et d’âpres négociations, le FLN choisira la solution de la séparation de la France parmi celles qui lui étaient proposées. Le dernier légionnaire quittera Mers-el-Kébir en 1967, mais la Légion étrangère demeure et s’est depuis à nouveau illustrée par sa bravoure sur de multiples points chauds du globe.

Pour quiconque s’intéresse à l’histoire de la Légion étrangère partout dans le monde, mais spécialement en Algérie, le livre de Jean Balazuc est une mine de renseignements et de détails en tout genre. D’écriture chronologique il facilite grandement la recherche d’événements, pour peu qu’on ait une idée approximative de la date. Par ailleurs, l’ouvrage est illustré de cartes, de photographies, de biographies et également de nombreux documents donnant des précisions sur l’habillement et l’armement des légionnaires.

Enfin, il évoque pudiquement dans quel état d’esprit, allant de l’euphorie au désarroi et à la désillusion, les légionnaires et leurs chefs ont vécu l’ensemble des événements qui ont secoué l’Algérie juste avant son indépendance.

Commentaire

Ajouter un commentaire

BEILLET Jeanrépondre
25 septembre 2018 à 12 h 11 min

la 6e demi brigade
Pour avoir partagé pendant 6 mois la vie de cette demi brigade venue sécuriser le secteur où j’étais en tant qu’appelé, j’ai pu apprécier les valeurs de camaraderie de ces hommes formatés pour être des combattants capables d’aller jusqu’au sacrifice de leur vie pour assurer la mission qui leur est confiée. Ces légionnaires ont remis de l’ordre dans la Cie à laquelle j’appartenais, située à Thiers d’Algérie (entre Palestro et Bouira) de sinistre réputation. Nous étions devenu un objectif pour le FLN qui nous attaquait à chaque moment, ainsi que tous les postes environnants. En 1 mois il ont sécurisé le secteur en nous apportant leur amitié ! Merci à eux !

Répondre