Livre : LA FRANCE DANS LE NOIR de Hervé Machenaud (68)

La France dans le noir

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°726 Juin/Juillet 2017Par : Hervé MACHENAUD (68)Rédacteur : François AILLERET (56)Editeur : Manitoba/Les Belles Lettres, 2017 - 95, boulevard Raspail, 75006 Paris

Depuis trente-cinq ans, l’auteur assure les plus hautes responsabilités industrielles pour l’ingénierie et la production d’électricité – dont le nucléaire – en France et dans le monde.

Cette expérience unique, l’intelligence et la solidité de son analyse donnent à son avertissement une portée exceptionnelle.

Un jour prochain, la France va se trouver dans le noir, au sens propre du terme. Il n’y aura pas assez d’électricité pour faire rouler les trains, tourner les usines, chauffer les maisons, allumer les télévisions et les ordinateurs, recharger les téléphones portables…

Le développement incontrôlé d’énergies éoliennes et solaires massivement subventionnées, dans un marché déjà surcapacitaire, conduit les « producteurs historiques » à la faillite ou à se réorienter vers la production de ces mêmes énergies !

Ne contribuant pas à la pointe, qui se produit en Europe un soir de février sans vent et sans soleil, elles apportent leur contribution surtout quand on en a le moins besoin.

En Europe, la réglementation des domaines de l’environnement et de la concurrence tient lieu de politique énergétique. En Allemagne et en France, c’est la peur du nucléaire et le mirage des énergies renouvelables qui guident la fameuse transition énergétique.

Et au fantasme du « tout renouvelable » s’ajoute celui, aussi pernicieux, du « tout marché ».

L’électricité est un bien de première nécessité.

Quelle nouvelle forme de service public faut-il mettre en place pour donner à tous les Français accès à une électricité stable et bon marché dans la durée ?

C’est à cette question que ce livre tente de répondre.

Commentaire

Ajouter un commentaire

Lauvauxrépondre
26 juin 2017 à 11 h 32 min

La France dans le noir
Et il suffit de consulter l’excellent site RTE-france.com pour s’en convaincre.
Un historique des pointes de consommation ainsi que des pointes des productions des renouvelables pour constater la parfaite dissociation des deux. Ces donnée sont à la disposition de tous. Ce scandale doit cesser et l’omerta ici comme ailleurs s’imposera vite : écoutez ce qui vous est servi au 20h00 pour le reste circulez il n’y a rien à comprendre.

Répondre