Journeau, Vivaldi, Gershwin

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°572 Février 2002Rédacteur : Jean SALMONA (56)

Journeau au piano Les amateurs éclairés auront découvert Maurice Journeau avec l’enregistrement de son Quatuor à cordes, paru il y quelques mois : une grande et belle œuvre, du niveau des quatuors de Ravel et Debussy. Skarbo publie aujourd’hui une trentaine de ses œuvres pour piano seul, jouées les unes par Thomas Betz, les autres…

La lecture des articles est réservée aux abonnés.
Se connecter S’enregistrer