J’essaie d’intéresser des jeunes au christianisme

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°554 Avril 2000Par : Jean-Pierre FONTAINE (41)Rédacteur : Jean VIEILLARD (41)

Le livre de J.-P. Fontaine est le récit d’une expérience. Des cours de culture religieuse dont il a accepté la charge depuis une douzaine d’années dans deux grands établissements scolaires catholiques où ces cours sont obligatoires. Ses élèves, garçons et filles, sont en terminale ou en classes préparatoires, chrétiens plus ou moins convaincus, jeunes fort à l’aise dans leur incroyance ; parmi eux quelques juifs et des musulmans.

N’étant pas tenu par un programme, une chance rare pour un enseignant, J.-P. Fontaine a d’abord écouté ses élèves. Il a fait sienne la boutade de Chesterton : “ Si tu veux enseigner le latin à John, que dois-tu connaître ? le latin, que non pas (?), mais John ! ” J.-P. Fontaine a pratiqué une écoute attentive et modeste de leurs curiosités, écoute que l’on peut dire “ socratique ”.

Le dialogue répond aux questions des élèves sur les religions monothéistes et leur apporte des connaissances avec une belle clarté, mais surtout leur ouvre des pistes pour les inviter à cheminer et à répondre par eux-mêmes à leurs aspirations. Les interventions des élèves tiennent une grande place dans le livre.

Ce livre intéressera des croyants affectés, comme l’auteur, par le désintérêt des jeunes pour le christianisme.

Il les attristera peut-être, mais aussi les éclairera sur des voies possibles pour mieux comprendre les indifférents qui leur sont chers et dialoguer avec eux.

Des non-croyants, des croyants peu cultivés sur le plan religieux, peuvent aussi lire avec intérêt ce livre qui évoque les trois religions monothéistes dans un esprit de tolérance.

Enfin les enseignants, qui déplorent que leurs élèves soient peu capables d’apprécier les oeuvres de notre patrimoine par ignorance de la tradition judéo-chrétienne, trouveront là matière à réflexion.œ

À noter une remarquable préface de Joseph Moingt, s.j.

J.-P. Fontaine nous rend compte avec modestie d’une expérience sur une longue durée qui lui a permis de rencontrer un millier de jeunes. Le style du livre, simple et clair, fait honneur à son auteur.

Poster un commentaire