J’ai fait beaucoup d’aérogares…

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°536 Juin/Juillet 1998Par : Paul Andreu (58) - X 58 PC, diplômé de l’École des Beaux-Arts, membre de l’Académie des Beaux-Arts (section architecture).

Paul Andreu a construit plus de quarante aérogares un peu partout dans le monde : Paris–Charles-de-Gaulle, Nice, Le Caire, Osaka, Djakarta, Abou Dhabi…

Beaucoup de livres ont déjà décrit et expliqué ces œuvres. Celui-ci adopte un point de vue différent.

C’est, partant des aérogares, une réflexion beaucoup plus générale sur la singularité et la différenciation des espaces, l’évolution des échanges, les notions de transport et de voyage, le temps que l’on perd et celui qui nous rattrape, la nuit et la ville, l’architecture au service de la vie.

Dix années séparent deux séries de textes qui reprennent les mêmes thèmes, les prolongent et les nuancent et ainsi définissent la démarche d’un créateur.

Le projet terminé, l’ouvrage construit et devenu autonome, restent les dessins et les mots.

Poster un commentaire