Etienne Blandin, peintre de la Marine

Étienne Blandin, peintre de la Marine

Dossier : Arts, lettres et sciencesMagazine N°769 Novembre 2021Par : Patrick Blandin et Jérôme Loyer (73)Rédacteur : Pierre Séguin (73)Editeur : Éditions des tilleuls, novembre 2019

Étienne Blandin, peintre de la Marine est un beau livre, qui s’est vu décerner le prix Beau Livre 2021 de l’Académie de marine, n’est pas seulement un tribut payé à la piété familiale par notre camarade Loyer, petit-fils du peintre, et par son oncle, fils d’icelui, c’est surtout un régal de beauté et d’intelligence.

Proche par l’apparence du catalogue d’exposition, et d’ailleurs publié en accompagnement d’une rétrospective de l’œuvre du peintre qui a eu lieu en 2019 à Saint-Malo, il dépasse ce modèle par l’ambition biographique. Il n’est pas non plus le catalogue raisonné de l’œuvre, car l’abondante et précise illustration par les œuvres ne vise pas à l’exhaustivité ni au commentaire savant. C’est une vie et une œuvre présentées en complément l’une de l’autre, dans un miroitement fascinant.

Du côté de la vie, le marin de vocation s’est trouvé un artiste très doué, peintre de la Marine dès 30 ans, en 1933, qui tout au long d’une vie non exempte de contrariétés (on peut lire ce livre sous l’angle de l’histoire reflétée dans un destin particulier) a su retrouver la mer par le truchement de sa production artistique, sans s’y limiter.

Du côté de l’œuvre, la couverture du livre suffit à d’emblée faire saisir la qualité du peintre ; comme tout un chacun, je sacrifie par devoir à l’art dit contemporain ; mais je dois confesser le plaisir qu’il y a à retrouver une peinture figurative qui « dit » quelque chose ! Je soulignerai enfin l’originalité très polytechnicienne de l’annexe 2 qui livre une analyse statistique de l’œuvre, approche pertinente rarement rencontrée dans les productions de ce type…  

Poster un commentaire