Emma sortit à cinq heures

Emma sortit à cinq heures

Dossier : Arts, lettres et sciencesMagazine N°767 Septembre 2021Par : Pierre Fiastre (71)Rédacteur : Charles-Henri Pin (56)Editeur : Pierre Fiastre, Second Degré éditeur, mars 2021

En début d’année Pierre Fias­tre a pub­lié un livre de pho­tos Con­traste à l’italienne et, dans un tout autre reg­istre, le roman Emma sor­tit à cinq heures que l’on peut, sans faire injure à l’auteur, qual­i­fi­er de polici­er : c’est Sher­lock Holmes qui donne la clé de l’intrigue in fine. Le titre fait écho à une approche d’écrivains français, se rat­tachant au sur­réal­isme, qui, avec Bre­ton, Gide, Valéry et d’autres plus récents, ont voulu renou­vel­er l’écriture du roman. Leur titre de ral­liement était La mar­quise sor­tit à cinq heures. Dans le cours du réc­it de Pierre Fias­tre, les références à des écrivains con­tem­po­rains sont ‑nom­breuses : J. D. Salinger, Camus, Ayn Rand…

L’objectif annon­cé du nar­ra­teur est, pour son pre­mier roman, de réécrire Madame Bovary dans une ver­sion mod­erne. Totale­ment décon­nec­tée de celle de Flaubert, l’intrigue peut être résumée en quelques mots : un ate­lier d’écriture dont l’animateur Léon / Gus­tave séduit une de ses élèves Cécile / Emma et se débar­rasse ou la débar­rasse du mari Paul / Charles. Les prénoms font référence au roman de Flaubert. Autre référence à Gus­tave Flaubert : le cou­ple d’amis (les Homais) qui ne sont pas phar­ma­ciens, mais dans les affaires.

Emma sor­tit à cinq heures est écrit sur un ton léger où l’autodérision ne manque pas. Tout est bon pour l’humour : le meilleur endroit pour voir la nuque de l’aimée ? Soit le fau­teuil d’une cor­beille à l’opéra soit dans son dos devant son PC. Une énigme pour cru­civer­biste : tube de rouge, en 14 let­tres ? Une autre énigme : l’histoire de la jument à l’arrière-train peint en vert.

Pierre Fias­tre tient sa promesse : « Racon­ter le rien, y pren­dre plaisir et en don­ner du plaisir au lecteur, c’est ce que j’appelle la lit­téra­ture. » Proust aurait peut-être dit la même chose (mais en moins léger) ! 

Poster un commentaire