Doctorat de l’X : une formation reconnue

Dossier : Gestion de carrièreMagazine N°659 Novembre 2010
Par Michel ROSSO (69)

REPÈRES Plus de 500 doctorants (dont 35-40 % sont étrangers) sont inscrits en thèse à l'École polytechnique, pour environ 250 directeurs de thèse : ces chiffres sont en constante augmentation depuis 2005.

Les doctorants sont répartis dans l'une des cinq filières regroupant l'ensemble des domaines scientifiques étudiés dans les laboratoires du Centre de recherche de l'École polytechnique ou les laboratoires associés : mathématiques et informatique (environ 25% des doctorants); mécanique (16%); molécules, du solide au vivant (14 %) ; physique (36%) ; économie et sciences sociales (9 %).

Environ 30% des doctorants ayant fait un master en France sont issus d'une filière universitaire, 50% d'écoles d'ingénieurs ou des ENS, 20 % sont étrangers. Entre 100 et 120 thèses sont soutenues chaque année. 

Insertion professionnelle

Plusieurs formations sont proposées chaque année par l'École doctorale (EDX), pour aider à l'insertion professionnelle des docteurs après leur thèse : connaissance de l'entreprise, formation au management, préparation à l'entretien d'embauche, etc. Chaque année N, la direction de l'EDX interroge les docteurs de l'année N-3 sur leur devenir professionnel. La répartition en pourcentage est donnée dans le tableau ci-dessous.

Ce qui est apprécié chez un docteur, c'est sa façon d'aborder les sujets

Une enquête sur l'insertion professionnelle en entreprise des docteurs a été demandée par la commission aval de l'École. Elle a été menée conjointement par la Fondation de l'X et l'EDX. Douze entreprises ont été interrogées, sur la base d'un questionnaire. Les entreprises qui ont été choisies pour cette enquête couvrent des secteurs d'activité très variés. La plupart d'entre elles ont embauché au moins un docteur de l'École polytechnique au cours des cinq dernières années. D'autres ont une vision plus large à l'échelle internationale. Cette enquête met en évidence une variation importante de la vision et du traitement des docteurs selon le type d'entreprise. Les entreprises ayant une activité de R&D importante connaissent évidemment mieux les docteurs et leurs compétences.

L'enquête révèle que les entreprises recrutent de plus en plus de docteurs et cherchent à diversifier leurs embauches, mais ne recherchent pas particulièrement le postdoc, indispensable pour les recrutements académiques. Leur attente, en termes de préparation à l'insertion professionnelle, est moins importante pour les docteurs qu'elle ne l'est pour les ingénieurs : ce qui est apprécié avant tout chez un docteur, c'est sa façon d'aborder et de traiter les sujets. Enfin, les formations dispensées au sein de l'École doctorale de l'École polytechnique sont appréciées par les entreprises et par les docteurs.

 

Types d'emploi 2003 2004 2005 2006
Enseignement supérieur, recherche 30 32 28 22
Postdoctorat 24 24 21 18
Enseignement secondaire, administration 10 6 8 7
Secteur privé 34 36 42 52
Sans emploi 1 3 1 1

Poster un commentaire