Magazine N°646 Juin/Juillet 2009 - La passion de la mer
  • Dernier magazine (740)
  • Magazine de l'article (646)

Gil MERCIER (65)

Articles du Dossier

Accès libre
La passion de la mer 0
Par Patrice URVOY (65)
Par François LEFAUDEUX (59)
Par Emmanuel LOPEZ
Par Bruno VERGOBBI (74)
Par Jean-Gabriel CECCARELLI
et Olivier CHALINE
Par Alain LAUREC (67)
Par Philippe FOURRIER
Par Gil MERCIER (65)
Par Marine FEUERSTEIN

Accastillons, il en restera toujours quelque chose

Le droit à la poursuite du bonheur, c'est aussi le droit d'équiper nos bateaux comme nous l'entendons. Progrès technologique et marketing aidant, cette poursuite va nous emmener en balade dans les recoins les plus noirs de l'âme humaine. La rédemption est-elle au bout de cette quête ?

Certains cherchent le bonheur, ou peut-être la sagesse, dans le marxisme-léninisme, les drogues dures, le yoga tantrique, ou tout simplement le sexe.

Nous autres marins avons d'autres moyens de satisfaire nos plus hautes exigences : nous avons USHIP, Accastillage Diffusion, et pour les plus audacieux, Goldberg Marine aux États-Unis.

Comme c’est vendu pour la plaisance, on a triplé le prix

Ils ont tous des sites sur le Net et en plus, croyez-moi s'il vous plaît, ces sites sont légaux. Ce que vous pourrez y télécharger ne plaira peut-être pas à vos femmes, mais ça ne vous enverra pas en prison.

Et là, nous pourrons, sous la seule condition de la possession d'une vulgaire carte de plastique, acheter ces bidules fabuleux qui vont faire de nous des marins confortables, compétents, hauturiers, et enfin débarrassés de la peur.

Se protéger dans un milieu peu sûr

Un X plaisancier
Gil Mercier a navigué sur tous les océans du globe avec une préférence pour la Bretagne, la Cornouaille, l’Irlande et l’Espagne, qu’il écume à partir de sa base de l’île aux Moines, Morbihan, à bord de son RM900 Zest of Izenah. Il a eu récemment des démêlés en pleine nuit avec un conteneur en mer d’Iroise, et s’est à cette occasion félicité d’avoir la pompe SHURflo 1500 GPH à poste.

Êtes-vous terrorisés par l'idée qu'un cargo maltais sans le moindre feu, armé par un Grec et commandé par un Indonésien qui a acheté son brevet de capitaine vous percute au milieu de la nuit entre les îles Tonga et Tahiti ?

Le Sci-Tex T170 3 kW 24 mile radar à haute résolution de chez Raytheon est là, et il veille. Surtout quand tout l'équipage est occupé à autre chose. Non. Je ne donnerai pas de détails. Ce radar est la réponse aux rêves de sécurité en mer de tous les navigateurs, nous dit Raytheon (et c'est pas des rigolos). Vous achetez ce truc-là, et RIEN ne peut vous arriver. Évidemment, il demande une puissance de 3 kW, ce qui va exiger un générateur, dont nous parlerons tout à l'heure.

Le générateur se doit d'être vert

Mais si vous deviez rencontrer du vrai mauvais temps, du genre qui mouille le pont, alors il vous faudra remplacer votre Sci-Tex T170, à présent obsolète, par un Waterproof Raytheon R20XX 4 kW, qui, comme son nom l'indique, est, lui, à l'épreuve de l'eau.

Comment n'aviez-vous pas vu ça venir, imbécile ? Bon. Le générateur : il se doit d'être vert. C'est un Duogen, référence : 17 741 Système hybride hydrogénérateur-éolienne solide et marinisé. Montage facile, conversion rapide en quelques secondes et par basculement. Performance hydro : 16A à 8 noeuds. Performance éolienne : 12A à 20 noeuds. Protection contre les survents (sic), pales démontables pour le rangement. 12 V. Livré complet . Et tout ça pour 3890 € TTC. Pour le modèle étanche, il y a un supplément, on aime autant vous le dire tout de suite. Car " marinisé " voulait simplement dire que, comme c'est vendu pour la plaisance, on a triplé le prix.

Pour alimenter le radar (le modèle R20XX, celui qui résiste à l'eau, andouille !), ça va faire dans les 220 000 € d'éoliennes. Pas terrible pour le look non plus. Je me sens déjà moins motivé pour sortir.

" Mayday " façon Shakespeare


Une image du bonheur ?
© Bernard Lebras

OK. On a quand même installé nos générateurs sur un portique à trois étages, on a été aux Tonga (c'était bien, mais pas moyen d'avoir un steak frites décent, des sauvages...) et on rentre à la maison par le cap Horn. Un endroit où de très grands marins ont eu à faire des appels de détresse. Goldberg Marine a exactement ce qu'il vous faut : la radio Shakespeare SE 2 500 MD avec micro MAYDAY, capable d'émettre un MAYDAY (en anglais, s'il vous plaît, prononcez "médée") sur la simple activation d'un bouton rouge. Très commode si vous perdez les pédales à chaque fois que votre bateau coule sous vos pieds, ou si vous refusez de parler anglais en toutes circonstances pour des raisons de principe. On est cocoricain ou on l'est pas.

Pendant votre visite du cap Horn, vous voudrez sûrement faire un détour par les canaux de Patagonie et le détroit de Magellan. Il vous faudra mouiller, ce qui est facile, mais aussi virer (remonter pour les terriens) de longs et lourds mouillages, ce qui l'est moins. Pas de souci : nous avons un guindeau électrique pour vous : le Cabestan Powerwinch Model 825 qui automatiquement (oui ! automatiquement !) alimente chaîne et bosse de mouillage dans le puits à chaînes.

Plus jamais ne verrons-nous un homme obèse tournant frénétiquement la barre à roue d'un bateau immobile en train de hurler des insultes à sa femme parce qu'elle n'arrive pas à virer l'ancre assez vite ! Le Cabestan Powerwinch Model 125 sauve non seulement les bateaux, mais aussi les mariages. C'est ça, ou les avocats. 

Fonctionner à 15 mètres sous l'eau

Mais votre guindeau tire quand même 34 ampères sous 12 V, ce qui n'est pas rien. Comment faire ? Mais oui ! Voici les Batteries Nautilus Megacycle, qui peuvent continuer à fonctionner sous 15 m d'eau, nous dit sans ambages Nautilus. Je me sens déjà mieux, maintenant que je sais que vous pouvez remonter votre ancre même si votre bateau est déjà au fond.

Le mieux est peut-être de rester amarré à votre ponton

Pas vous ? Tout cela ne serait bien sûr pas arrivé si vous aviez pris la précaution d'acheter la SHURflo High Volume Commercial-grade 1 500 GPH Bilge Pump autrement dit la pompe de cale professionnelle SHURflo 1500 gallons US/heure avant de percuter en pleine nuit un conteneur frigorifique lâché en mer d'Iroise par ce même cargo maltais évité auparavant aux Tuamotu grâce au Raytheon R20XX.

Car un conteneur, ça fait des gros trous ! À bien y penser, le mieux est peut-être de rester amarré à votre ponton comme les 95% des propriétaires de bateaux à voiles qui sortent 4,7 fois par an, pour une expédition de 13,6 milles nautiques, dont la moitié au moteur, et l'autre avec soit la grand-voile établie, soit le foc, mais jamais les deux à la fois. On ne sait jamais.

Guérir du mal de mer
La compagnie ZOOM propose le Bracelet anti-mal de mer Sea Band qui agit selon le principe de l'acupressing. Et ZOOM ajoute : "Aucun risque d'effet secondaire ou de somnolence." Oui, aucun risque! Et tout ça pour 12,90 euros TTC. Le principe de l'acupressing, connu aussi chez nous sous le nom de "acupressing", restons français, est reconnu par les Hautes Autorités médicales et le ministère du Travail et remboursé par la Sécurité sociale.

Ajouter un commentaire

Publication des commentaires

La publication des commentaires est modérée, principalement pour éviter des offres commerciales inadaptées.
Cela est exécuté une ou deux fois par jour.

Depuis un certain temps,les fiches des auteurs (cliquer sur la photo)comportent un lien sur leur fiche LinkedIn. Cela permet de contacter les auteurs sans que nous ayons à publier leur adresse. Dans le cas de cette utilisation veuillez bien préciser les références de l'article commenté.

Actualités

La page Facebook de la JR

.