X Urgence écologique

X Urgence écologique, les polytechniciens qui ne regardent pas ailleurs

Dossier : Environnement et sociétéMagazine N°775 Mai 2022

Le groupe X Urgence écologique est né d’une prise de conscience aiguë de jeunes polytechniciens désireux de se soutenir et d’agir alors que « notre maison brûle ». Rejoints par des X issus de promotions variées, les membres du groupe se sont fixé pour objectifs de former les jeunes générations aux thématiques environnementales, de s’offrir une entraide mutuelle pour aligner choix de vie personnelle et professionnelle, activités et engagements en faveur du climat, et aussi de sensibiliser la communauté polytechnicienne dans sa capacité d’influence face aux enjeux de la transition écologique.

 

Il est indéniable que les activités de l’homme ont conduit à un réchauffement de l’atmosphère (+1 °C en moyenne par rapport aux relevés préindustriels), des terres et des océans. La plupart des écosystèmes ont ou vont subir des changements rapides et brutaux, ce qui aura inévitablement des conséquences majeures sur nos sociétés. C’est pourquoi la question écologique fait incontestablement partie des défis majeurs de ce début du XXIe siècle.

De quoi parle-t-on quand on parle d’urgence écologique ?

L’effondrement de la biodiversité est l’indicateur le plus révélateur des atteintes environnementales consécutives à l’activité humaine. L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) estime qu’actuellement 40 000 espèces sont menacées d’extinction. Les premières causes en sont la destruction des habitats, les pollutions généralisées des écosystèmes et les destructions directes des espèces. Face à l’irréversibilité des phénomènes en jeu, nous préférons parler d’urgence écologique : faire aujourd’hui le choix de l’écologie pour répondre à cette urgence et tenter de conserver une planète habitable est ce qui a motivé la mise en place d’X Urgence écologique (X UE).

Nous sommes un collectif de jeunes polytechniciens et polytechniciennes engagés radicalement face aux crises écologiques et à leurs conséquences sur nos sociétés. Depuis l’automne 2020, nous nous soutenons dans nos cheminements respectifs, participons à la formation des jeunes promotions et organisons des échanges fédérateurs et inspirants pour celles et ceux qui souhaitent aligner leurs engagements professionnels et personnels avec leur conscience des crises écologiques. Nous souhaitons développer notre collectif de manière ouverte et inclusive. Nous expérimentons une gouvernance partagée et élargirons notre rayon d’action selon les envies et énergies de nos membres actuels et futurs.

Retour sur la naissance de ce groupe

À l’origine de ce groupe, quelques (jeunes) camarades des promotions 2012 et 2013 qui, face aux questions environnementales, éprouvent le besoin de se retrouver, d’échanger pour digérer une prise de conscience difficile à métaboliser.

 


Antoine Gonthier (2012) à propos de l’émergence de ce collectif

Antoine, peux-tu nous dire en quelques mots comment s’est faite ta prise de conscience de l’urgence écologique ?

Pour ma part, la prise de conscience d’une urgence à agir si nous voulons préserver les conditions de la vie sur notre planète est assez ancienne et a été progressive. Elle a débuté grâce à des professeurs d’anglais m’ayant permis de voir Une vérité qui dérange d’Al Gore et d’étudier le global warming, puis a continué par un intérêt pour ce sujet dans l’actualité. Aussi je me suis assez rapidement engagé dans différents projets en parallèle avec ma scolarité à l’X et aujourd’hui je travaille pour Earth on Board, une organisation dédiée à la sensibilisation des conseils d’administration aux enjeux environnementaux.

Comment a émergé l’idée de travailler au sein de la communauté polytechnicienne ?

En 2018, j’ai entendu parler du lancement du binet DDX (aujourd’hui NeXt) qui a pour projet de parler de développement durable au sein de l’X. J’ai eu envie de leur proposer mon aide. Nous avons par exemple pu travailler avec le corps enseignant de l’École pour bâtir un séminaire d’introduction aux enjeux environ-nementaux, qui a été proposé aux premières années pour la première fois en 2019. Aujourd’hui ce séminaire
a été pérennisé par l’École et est un point clé du plan Climat de l’École.

Donc, ça démarre avec les étudiants. Comment est-ce que cela bascule vers l’idée de constituer une communauté d’anciens ?

Du fait de mes différents investissements auprès de l’École mais aussi professionnels et personnels, mon engagement sur la question de l’environnement était bien identifié, et c’est assez naturellement que sont venus vers moi des camarades de promo, puis des plus jeunes quand ils ont commencé à se poser des questions sur leur devenir professionnel et à avoir envie d’échanger pour faire face à l’angoisse que ce type de prise de conscience engendre. C’est ainsi que nous avons commencé à nous rencontrer de façon informelle et à identifier le besoin de créer un lieu d’entraide : s’entraider pour digérer le choc, s’entraider pour construire ses choix professionnels et aider les plus jeunes en faisant évoluer l’enseignement. Nous avons commencé par des tables rondes qui ont touché une centaine de personnes. Puis en 2021 nous avons décidé d’ouvrir le dispositif à l’ensemble de la communauté polytechnicienne, avec des objectifs un peu plus larges.


 

Parler environnement au sein de la communauté polytechnicienne

Aujourd’hui X Urgence écologique compte environ 600 sympathisants et près d’une centaine de contributeurs actifs. La plupart des contributeurs sont engagés à titre personnel dans d’autres associations ou d’autres projets, mais ils ont choisi de garder un pied dans la communauté polytechnicienne pour y œuvrer de façon spécifique. La grande majorité d’entre eux est issue de promotions récentes (postérieures à 2010) et, depuis l’ouverture du groupe, des plus anciens sont en train de le rejoindre ; cela va dans le sens d’un groupe inclusif, ouvert à toutes celles et à tous ceux qui ont envie de contribuer, quels que soient leur âge, leur maturité et leur investissement actuel sur le sujet.

Profil des membres d'X Urgence écologique

Ensemble, ils ont entrepris différents chantiers autour des trois axes suivants : soutenir les étudiants et alumni qui souhaitent mettre en cohérence leurs engagements professionnels et personnels avec une prise de conscience de l’urgence écologique ; proposer à l’ensemble de la communauté des X une réflexion sur l’engagement face aux questions environnementales, sensibiliser largement notamment les plus anciens pour aider dès aujourd’hui les entreprises et les institutions à se mobiliser autour de ces enjeux ; contribuer à ce que le passage des étudiants à l’École soit un moment clé de formation aux enjeux sociaux et environnementaux qu’ils devront prendre en compte dans leurs choix de vie.

 

 


Lire aussi : X Urgence écologique : les polytechniciens membres témoignent


 

 

Pourquoi rejoindre X Urgence écologique ?

Clément Le Priol (2012) qui a intégré très tôt la dynamique de ce collectif nous dit quelques mots de la prise de conscience qui l’a amené à le rejoindre.

« Pendant un an j’avais du mal à partager à la fois mon intérêt et mes angoisses à ce sujet (l’urgence écologique) car je craignais de ne pas être compris. C’est à ce moment-là que je contacte Antoine (Gonthier) qui faisait partie de ma promo, car j’avais vu sur Facebook qu’il était actif pour faire bouger les choses, au niveau autant de l’École que des entreprises. On se rencontre, on parle, notamment de mes choix professionnels à venir. Et tout naturellement, quand le projet d’X UE émerge, j’ai envie d’en faire partie. Ma motivation est de pouvoir parler de tout cela, partager mes questionnements avec d’autres, trouver de la stimulation et de l’inspiration. Rester seul face à la complexité du problème, c’est très dur ; si l’on peut en parler, se soutenir, échanger des idées, on peut retrouver beaucoup d’énergie pour agir et de joie à le faire ensemble. »

 

 

Semaine X Urgence écologique à l’Ecole des Semeurs Semaine X Urgence écologique à l’Ecole des Semeurs
Semaine X Urgence écologique à l’Ecole des Semeurs
Semaine X-UE à l’Ecole des Semeurs (Beaumesnil, 27) au printemps 2021 : l’occasion pour la dizaine de membres présents d’aider à l’atelier de maraîchage, de faire de belles siestes au soleil après les pauses déjeuner, et de construire des abris de fortune en cas de pluie pendant le repas ! © Lise Dargentolle

Une cohésion et une entraide interne au cœur du projet d’X Urgence écologique

Depuis la soirée de lancement d’X UE le 23 novembre 2021, qui a réuni près de 250 participants et participantes, de multiples projets fédérant les énergies ont été lancés. Chacun d’entre eux est activement mené en groupe par une dizaine de camarades en moyenne et vise à répondre à une nécessité ou un besoin précis vis-à-vis de l’urgence écologique. À ce jour, la plupart des projets ont d’ores et déjà débouché sur des actions concrètes. La cohésion et l’entraide interne sont deux piliers majeurs du collectif.

Plusieurs événements offrant la possibilité de se rassembler ont déjà eu lieu : semaine de télétravail délocalisé et de maraîchage au printemps 2021 dans l’Eure ; bulles de dialogue coorganisées avec X Environnement en juin 2021 sur le thème « comment je vis la crise écologique ? » ; apéros organisés dans différentes villes (Bordeaux, Grenoble, Londres, Paris, Toulouse, Zurich…), ainsi qu’un week-end de cohésion dans la Drôme.

Week-end X Urgence écologique dans la Drôme
Week-end X-UE dans la Drôme en mars 2022 : randonnée à Serre-Gros, l’occasion d’échanger et de s’émerveiller de la vue environnante. © Lise Dargentolle

Ces moments sont l’occasion non seulement de partager nos expériences personnelles mais aussi de débattre et d’échanger autour de sujets de société liés à l’urgence écologique, dans un climat de bienveillance. Une retraite écologique visant à resserrer les liens avec les nouveaux membres sera organisée cet été.

“La cohésion et l’entraide interne sont deux piliers majeurs du collectif.”

 

L’entraide entre membres se décline sous différents formats complémentaires. Un premier axe propose aux camarades le désirant un service d’accompagnement professionnel personnalisé spécifiquement dédié à l’insertion ou la transition vers des métiers liés à l’écologie. En parallèle, des cercles de parole ouverts à tous les membres et dédiés au partage d’expériences et de questionnements écologiques vont être mis en place. Par ailleurs, X UE a lancé pour les camarades préoccupés par les questions écologiques des discussions régulières en trinômes.

coordination X Urgence écologique

Apéro londonien X Urgence écologique
L’apéro londonien du 2 février 2022 : rencontres entre camarades autour d’un verre et de l’écologie. © Alexia Faugeroux

Communication et sensibilisation aux grands enjeux écologiques

En parallèle de ces activités, le collectif mène de multiples actions visant à diffuser et promouvoir les enjeux de la transition écologique auprès de la communauté. En particulier, un espace d’échange de ressources est en cours de construction et sera rendu librement accessible sous la forme d’un site internet. Celui-ci permettra de s’informer efficacement et de manière objective sur les enjeux liés à l’écologie et au climat, grâce à un guidage thématique ainsi qu’à un approfondissement progressif de chaque sujet en fonction des attentes de chacun. Dans cet espace riche en contenus variés et de qualité, l’accent sera mis sur la contribution des membres sur le fondement d’un modèle de revue par les pairs.

 

“La complémentarité des chantiers engagés inscrit le collectif dans des démarches d’inclusion et d’ouverture auprès de la communauté polytechnicienne.”

 

Le collectif met par ailleurs en œuvre plusieurs leviers de communication active. Des tables rondes abordant les grands sujets écologiques continueront à être organisées. En 2021, elles ont permis des échanges sur les thèmes de l’engagement dans des associations ou en tant qu’élus (avec « X, écolos, engagé(e)s »), du cheminement professionnel (avec « Un virage professionnel pour l’environnement » et « Créer du sens dans son travail »), ou encore de l’exploration de chemins de vie alternatifs (avec « Face au défi écologique, rupture et voies alternatives »).

Ensuite, plusieurs fresques du climat ont été organisées par le collectif. Enfin, des communications écrites seront régulièrement publiées dans La Jaune et la Rouge. Chacune dressera le portrait d’un ou d’une camarade s’étant engagé(e) dans une voie en faveur de la transition écologique tout en offrant une vulgarisation claire et synthétique du sujet traité.

X UE s’engage auprès du binet NeXt pour la transformation du cursus polytechnicien

Enfin le collectif s’engage également auprès de l’École en soutenant le binet NeXt (ex-SDDX et ex-DDX) pour faire évoluer la formation et la perception de l’écologie auprès des élèves. L’objectif à long terme est d’intégrer l’urgence climatique à l’ensemble du parcours à l’École : enseignement, recherche, orientation des élèves, sensibilisation lors d’événements organisés sur le campus. Trois alumni, Olivier Bouc (2000), Antoine Gonthier (2012) et Laurent Jolie (2012), ont ainsi animé un atelier sur l’orientation professionnelle au Forum de l’X en janvier, en partenariat avec Shift Your Job.

Un collectif résolument ouvert et innovant dans sa gouvernance

La complémentarité des chantiers engagés, orientés à la fois vers l’intérieur et vers l’extérieur du groupe, inscrit le collectif dans des démarches d’inclusion et d’ouverture auprès de la communauté polytechnicienne.

Le collectif est structuré autour de plusieurs cercles : les sympathisants suivent les actions d’X Urgence écologique et participent à certains événements ; les contributeurs participent activement aux projets ; parmi eux, certains ont aussi un rôle de coordonnateur pour assurer le suivi et la coordination des projets. Toute personne intéressée peut rejoindre le collectif, participer à un projet ou en proposer un nouveau.

Les décisions se prennent le plus possible au sein de chaque projet, et pour certaines au niveau du cercle de coordination. Elles sont prises dans la majorité des cas par tour de consentement.

Ainsi, le choix du nom du collectif n’a été possible qu’après plusieurs étapes d’échange : propositions de noms sur un outil collaboratif, échange en plénière, vote par attribution de points aux différentes options retenues, puis cercle de consentement pour lever les objections. Le nom finalement choisi pour le collectif est celui de « X Urgence écologique », pour témoigner de la radicalité que la prise de conscience des enjeux impose. Le slogan « rêver, semer, s’épauler » a été ajouté par la suite pour traduire la convivialité du groupe et décrire brièvement nos actions.

Rêver, semer, s’épauler

Nous avons demandé à Antoine et Clément ce qu’ils avaient envie de dire aux lecteurs de La Jaune et la Rouge. Voici leurs réponses :

Antoine : Notre objectif premier est de trouver du plaisir à nous rencontrer et à échanger. Bien sûr ces échanges sont au profit d’une conviction (il est urgent de changer) mais aussi d’un rêve : pouvoir contribuer à ce changement de paradigme, environnemental et sociétal et y prendre du plaisir. C’est assez stimulant, je trouve !

Clément : J’ai envie de demander à ceux que la question de l’environnement n’intéresse pas trop de prendre le temps de s’informer. Les X, nous sommes supposés être scientifiques et rationnels : regardons les faits, les chiffres, écoutons ce que disent les experts ; après cela, il devient difficile de ne pas s’intéresser à la question. Le 2e volet du dernier rapport du GIEC nous dit qu’environ 3,5 milliards de personnes vivent dans des lieux hautement vulnérables au changement climatique. Comment est-ce qu’on s’adapte au réchauffement en cours ? Comment est-ce qu’on évite qu’il ne soit encore plus terrible ? Ces questions sont non seulement importantes mais aussi très stimulantes intellectuelle­ment !

Et que ceux que cela intéresse nous rejoignent. Il y a tant à partager, à penser et à faire !…


Intrigué(e), intéressé(e), ou déjà conquis(e) par notre démarche ? Rejoins-nous !

Inscris-toi à la newsletter en te connectant à l’adresse https://www.polytechnique.net/xue/lists/members/infolettre

Contacte-nous en écrivant à x-urgence-ecologique@protonmail.com

Commentaire

Ajouter un commentaire

MANIrépondre
18 juin 2022 à 23 h 43 min

LES SUJETS SONT SI COMPLEXES QU’IL FAUT LES TRAITER ET LES APROFONDIR AU FUR ET À MESURE DE L’ÉVOLUTION DES SITUATIONS.
BRAVO POUR CES PREMIERS PAS

Répondre