» Quand la Provence s’éveille « 

Dossier : Le Greco, fédération marseillaiseMagazine N°650 Décembre 2009
Par André GARNAULT (50)

  Vice-président du Greco, vice-président du groupe X-Provence et vice-président des anciens de Supaéro, André Garnault rappelle " la création, en 1967, sous le patronyme de Greco, d'une structure logistique commune aux anciens de grandes écoles parisiennes, à savoir une secrétaire et un bureau, loué à la Chambre de commerce et d'industrie dans les locaux de la maison de l'entreprise, à Marseille. "

Pierre Vignon (38), récemment décédé, a été l'un des créateurs du Greco et Maurice Penven (57) l'a présidé de 2004 à fin 2006.

" Aujourd'hui, précise André Garnault, avec l'essor d'Internet, la structure a été dématérialisée. Plus de bureau, plus de secrétaire, mais une intense activité de communication entre anciens de différentes écoles, avec toujours l'idée de départ : créer une masse critique au plan local, ce qu'aucune des écoles n'aurait pu constituer à elle seule. " 

Des spécialités par école

Chaque école propose des activités à ses propres adhérents, en accueillant les anciens des autres écoles. " Au fil des ans, chacune a trouvé une sorte de spécialité ", précise-t-il.

Le Bureau du Greco

Président : Didier Davitian (Sciences Po)
Vice-présidents : André Garnault (Supaéro, X 50) Jean-Luc Malaterre (Sciences Po) Daniel Mathieu (Agro)
Secrétaire général : William Vitte (Centrale)
Secrétaire général adjoint : Colette Bourgeat (Sciences Po)
Trésorier : Bernard Ducongé (X 59)

http://www.greco-provence.com/

Le groupe X-Provence

Président : Bernard Ducongé (59)
Vice-président : André Garnault (50)
Trésorier : Jean Cordier (49)
Secrétaire générale : Jannine Grima

Adresse : Greco, B.P. 21856 13221 Marseille Cedex 01
Tél. : 04 91 13 86 68


André Garnault (50), ingénieur de l'Air, MS de Caltech, a connu une carrière variée l'amenant du forage en mer à l'espace, en passant par l'aérotrain. Consultant international, il représente activement à Marseille les anciens de Supaéro et ceux de Polytechnique. Il a été pendant de nombreuses années le rédacteur en chef du Petit Journal du Greco. André Garnault est médaillé de l'Aéronautique, chevalier de l'ordre national du Mérite, officier du Mérite fédéral d'Allemagne (Bundes Verdienst).

 
" Le groupe X-Provence organise, par exemple, un voyage culturel tous les ans. Le dernier en date a parcouru les îles grecques, mais les destinations sont parfois beaucoup plus lointaines (Inde, Portugal, Russie).

" Les Agros tiennent beaucoup de réunions en cours d'année. La vigne y tient une large place, avec, par exemple, la visite du Musée du vin de Suze-la-Rousse, dans le Vaucluse, ou une excursion à Cassis, haut lieu oenologique des Bouches-du-Rhône. Les fleurs attirent également, comme à Hyères ou à Valsainte (célèbre roseraie du Luberon), cette fois-ci avec les Centraliens.

" Ces derniers, sous l'impulsion de leur secrétaire, Jean Lipcey, ont beaucoup œuvré pour faciliter l'ouverture entre écoles. " Les anciens de Supaéro, eux, exploitent leur forte présence dans les industries aéronautiques locales, avec des visites d'usines relativement techniques, comme chez Dassault à Istres ou Eurocopter à Marignane. " HEC et Sciences Po, enfin, sont plutôt organisateurs de déjeuners-débats (autour du livre ; avec le Préfet de police). "

Journal et annuaire

 " On se voit moins depuis la dématérialisation, regrette André Garnault, et certaines activités fondamentales sont en sommeil. "

 Le Petit Journal du Greco voit sa parution suspendue. Longtemps animé par Jean Pichoux (HEC 1947), il a été repris par moi-même jusqu'à l'an dernier. Mais c'est un travail important et j'attends maintenant qu'un jeune ancien dévoué se propose. "

L'Annuaire du Greco, qui recense nombre d'anciens des six écoles, est édité périodiquement, mais la dernière édition remonte à trois ans. Le Greco est enfin ouvert à de nouveaux groupes d'anciens de grandes écoles, voire à des adhérents individuels n'ayant pas de groupe constitué dans la Région. Pour l'instant, il compte environ cinq cents adhérents sur une population globale estimée à deux mille cinq cents dans la Région.

Un bel anniversaire

 Le quarantième anniversaire du Greco a été, selon André Garnault, " l'occasion de frapper un très grand coup ".

" Les HEC ont joué un rôle très actif grâce à un de leurs anciens, consultant en marketing, conseiller de la SNCM. Nous avons loué le Napoléon Bonaparte pour l'après-midi et la soirée, effectuant une sortie en rade de Marseille à laquelle ont participé plus de six cents personnes. Un excellent dîner, un conférencier prestigieux et une table ronde, intitulée Quand la Provence s'éveillera, ont couronné cette manifestation de grande classe. "

Des actions sociales

 Il faut rappeler enfin que le Greco a créé le " Club Greco-Bénévolat ", qui met en relation ses membres intéressés, généralement retraités, avec des associations à but non lucratif qui recherchent des compétences d'organisation ou de gestion.

La création d'autres clubs, de nature culturelle ou sportive, est également en gestation.

Propos recueillis par Jean-Marc Chabanas (58)

Commentaire

Ajouter un commentaire

sctmrépondre
7 juillet 2012 à 20 h 44 min

l’aide du  » Club Greco-Bénévolt « 
Bonsoir ;

Nous avons racheté la société qui nous employait et on l’a transformée en SCOP .

C’était la meilleurs solution pour que l’on ne perde pas nos emploies

Notre activité de travaux maritime nous passionne et la presque totalité des salariés ont plusieurs dizaines d’années d’expérience dans ce domaine

Mais nous manquons de diplômés dans le domaine du management pour faire évoluer notre société

Nous sommes basés à AJACCIO

Pouvez vous nous apporter votre aide

Dans l’attente de vous lire , recevez nos salutations distinguées

J.J.CASUBOLO / Ph.MERRIOT

Répondre