Page de publicité de m2ocity

M2Ocity : la smart city devient réalité

Dossier : Dossier FFEMagazine N°730 Décembre 2017
Par Benoît BOURREL (97)

En quoi consiste l’activité de m2ocity ?

Fort d’un développe­ment très rapi­de, m2ocity est l’un des lead­ers des ser­vices portés par l’internet des objets (IoT) en France. 

Il gère deux mil­lions et demi d’objets con­nec­tés, des vol­umes de don­nées con­sid­érables traités chaque semaine (120 mil­lions de trames par semaine), faisant du big data le quo­ti­di­en de notre activité. 

Quelle est votre valeur ajoutée ?

Nous com­bi­nons l’expertise d’opérateur télé­com IoT — éprou­vée sur des pro­jets d’envergure comme le con­trat du Syn­di­cat des Eaux d’Île-de-France, le plus grand pro­jet smart water en Europe – et la con­nais­sance des appli­ca­tions B2B, en par­ti­c­uli­er celles des­tinées aux villes et aux bâti­ments intelligents. 

Cette com­bi­nai­son d’expertise et d’expérience nous per­met, d’une part, d’avoir une approche glob­ale des pro­jets IoT, des cap­teurs à la livrai­son des don­nées, et d’autre part, de garan­tir un très haut niveau d’engagement sur la qual­ité du ser­vice rendu. 

Seuls acteurs de l’IoT à maîtris­er plusieurs tech­nolo­gies de com­mu­ni­ca­tion, nous con­stru­isons des offres sur mesure en pro­posant à nos clients la meilleure solu­tion en fonc­tion de leurs besoins : réseaux urbains intel­li­gents, effi­cac­ité énergé­tique et ser­vice à la ville intelligente. 

Quelle est votre actualité ?

L’intégration des nou­velles tech­nolo­gies radio et l’innovation sur les usages de nos clients restent notre pri­or­ité. m2ocity pour­suit sa démarche d’accompagnement de ses clients en France et à l’international sur des solu­tions indus­trielles et des démarch­es d’innovation plus personnalisées. 

Depuis le début de l’année, une cen­taine de nou­velles col­lec­tiv­ités se sont lancées dans la réal­i­sa­tion de pro­jets con­crets de smart city avec m2ocity : effi­cac­ité énergé­tique des bâti­ments com­mu­naux, sta­tion­nement intel­li­gent, suivi des nui­sances urbaines, éclairage pub­lic, points d’apport volontaire… 

Aujourd’hui, nos investisse­ments ciblent l’intégration de ser­vices inter­ac­t­ifs et per­son­nal­isés portés par le machine learn­ing. Ces por­tails et ces ser­vices dédiés à l’eau, à l’énergie et la smart city seront com­mer­cial­isés dans les prochains mois en B2B et B2B2C. 

Sur les équipements, m2ocity mas­si­fie l’usage de la tech­nolo­gie Home­rid­er G3® inter opérable sur tous les réseaux IoT LoRaWAN®, Sig­fox® et Home­rid­er ® en France et à l’international.

Pour m2ocity, qu’est-ce qu’une smart city ?

Loin des dog­ma­tismes tech­niques, la smart city est et doit être une ville faite pour le bien-vivre de ses citoyens et la préser­va­tion de ses ressources. C’est un out­il, un moyen au ser­vice du ter­ri­toire, de ses enjeux et de ses habitants. 

Qu’il s’agisse de développe­ment durable, de suivi des con­som­ma­tions énergé­tiques, de la ges­tion des déchets…, la ville intel­li­gente passe par l’accès aux don­nées brutes, qui doivent être struc­turées et util­isées au regard des usages à rendre. 

Pour attein­dre cet objec­tif, l’Internet des Objets prend tout son sens, avec sa capac­ité unique à col­lecter à dis­tance les don­nées de mil­lions de cap­teurs et de comp­teurs, à les enrichir et les analyser pour les met­tre à dis­po­si­tion sous forme de ser­vice ou dans des logiques d’open data. 

Depuis 5 ans, m2ocity a ren­du pos­si­ble le déploiement de ces ser­vices inno­vants pour de nom­breuses métrop­o­les : Paris, Lyon, Mar­seille, Nice, Nantes… 

Mais aus­si pour des villes telles que Angers, qui accueille la Cité de l’Objet Con­nec­té — dont m2ocity est action­naire — ou bien encore Saint-Amand-Mon­trond, représen­tant les enjeux ter­ri­to­ri­aux de com­mune de 10 000 habitants.
 

Poster un commentaire