Louis XIX Roi sans couronne

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°524 Avril 1997Par : Michel Bernard Cartron

Fils aîné de Charles X, le duc d’Angoulême ne régna jamais sur la France. De 1836 à 1844, par la force de la légitimité, il fut pourtant roi “ de droit ” sous le nom de Louis XIX. Mais, éclipsé par la figure malheureuse de son père, par la personnalité déconcertante de son neveu le comte de Chambord, par le destin émouvant de sa femme “ l’orpheline du Temple ”, ce prince est aujourd’hui presque oublié.

Il a fallu attendre plus de quatre-vingts ans pour qu’une biographie vienne renouveler le sujet. Riche en documents et en témoignages, cet ouvrage nous permet de suivre une vie mouvementée. Élevé à Versailles, Louis-Antoine connut très tôt la vie des camps ; timide, il fut un soldat courageux et un général glorieux ; ouvert aux réalités de son époque, il ne put empêcher le naufrage de la monarchie.

Ce “ roi sans couronne ”, ce mari affectueux, ce prince chrétien mérita l’éloge du sévère Pasquier : “ Le rôle personnel du duc d’Angoulême dans la Restauration a été le plus utile et le plus brillant. ” Mais c’est tout au long d’une existence dont la plus grande partie se déroula en exil qu’il conserva la même et unique volonté : servir.

Ce livre relate en particulier la venue du prince à l’École polytechnique en janvier 1817 pour en présider l’installation au 5, rue Descartes.

_______________________________________
Publicitaire de profession, Michel Bernard Cartron, proche parent de P. Cartron (31), est aussi un passionné d’histoire, spécialisé dans l’étude de la Restauration.

Poster un commentaire