Les systèmes d’information géographique

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°521Par : Jean DENÈGRE (63) et François SALGÉ (74)

Le développement des nations modernes repose, en particulier, sur l’existence d’une cartographie exhaustive de leur territoire.

L’informatisation de la société conduit à établir, sur la base de cette cartographie qui se numérise progressivement, des systèmes d’information géographique (SIG), rassemblant toutes les connaissances relatives au milieu physique, au cadre de vie, à la population et aux activités qu’elle exerce.

Ces systèmes permettent des croisements d’information et des synthèses utiles à la prise de décision.

Se passer de cartes routières sur papier et se laisser guider par un robot navigateur est déjà possible aujourd’hui. Gérer une ville ou une région plus efficacement en tenant mieux compte de la réalité du terrain et de ses habitants est aussi possible grâce aux SIG.

Prévenir les risques naturels ou technologiques et intervenir en cas de catastrophe est également facilité par l’emploi des SIG.

Ceux-ci se multiplient ainsi dans tous les secteurs d’activités et à tous les échelons de la société

Poster un commentaire