Les soirées POINCARÉ 2012, à l’École polytechnique

Dossier : ExpressionsMagazine N°677 Septembre 2012

Centenaire de la disparition d’Henri POINCARÉ
Nancy 1854 – Paris 1912

SOIRÉES POINCARÉ 2012

Tous les mardis d’octobre et novembre 2012, de 19h30 à 20h30,
dans l’amphithéâtre Poincaré de l’École polytechnique,

Centenaire de la disparition d’Henri POINCARÉ
Nancy 1854 – Paris 1912

SOIRÉES POINCARÉ 2012

Tous les mardis d’octobre et novembre 2012, de 19h30 à 20h30,
dans l’amphithéâtre Poincaré de l’École polytechnique,
ouvertes à tous et suivies d’un rafraîchissement ou café gourmand.

Henri Poincaré (1854-1912 – X 1873) est un des derniers mathématiciens universels ; ses contributions à toutes les branches de cette discipline sont aujourd’hui encore sources d’inspiration. Le champ des travaux de ce scientifique d’exception couvre également la physique, la mécanique, l’astronomie, la philosophie ; il a été élu membre de l’Académie des sciences à 32 ans et de l’Académie française. À travers son œuvre immense de plus de 30 ouvrages et 500 mémoires, il a jeté les fondations de pans entiers de la science : théorie du chaos et des systèmes dynamiques, théorie des fonctions automorphes, topologie, relativité restreinte.

Tout juste cent ans après sa disparition, les Soirées Poincaré 2012 jetteront un éclairage sur l’étendue et l’impact sur la science actuelle des travaux de l’un des plus illustres anciens élèves et professeurs de l’X.

PROGRAMME

2 octobre : La singularité de Poincaré Table ronde avec C. Bracco, J.-P. Provost et E. Giannetto, animée par Jean-René Chazottes et Thierry Paul

9 octobre : Grégoire Allaire Vibrations d’un tambour ou refroidissement d’un solide : le rôle de l’inégalité de Poincaré

16 octobre : Philippe Grangier De la sphère de Poincaré aux bits quantiques : le contrôle de la polarisation de la lumière

23 octobre : Patrick Popescu-Pampu Le Théorème de dualité : Poincaré aux prises avec les symétries internes des espaces

6 novembre : Marc Monticelli iPoincaré

13 novembre : Cédric Villani Singularités géométriques : de la ligne de partage de Poincaré au théorème de la Terre convexe

20 novembre : Hakan Eliasson Quasi-périodicité en mécanique et en mathématique

27 novembre : Jean Bricmont Poincaré, Boltzmann et la flèche du temps

 

École polytechnique
Route de Saclay, 91128 Palaiseau
www.math.polytechnique.fr/

 

Poster un commentaire