Les oubliés de l’égalité des chances

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°594 Avril 2004Par : Institut MontaigneRédacteur : JR

La discrimination positive, inspirée de la politique américaine d’intégration des minorités, n’a trouvé jusqu’à présent qu’un écho limité en Europe.

En France, patrie de l’égalitarisme, un certain nombre de dispositions s’inspire pourtant plus ou moins directement de la discrimination positive, telles les zones franches, qui bénéficient de dispositions fiscales préférentielles, ou encore la mise en place, en 2000, de la parité hommes femmes pour les élections à scrutin de liste.

Aujourd’hui, le débat est relancé autour de la discrimination positive des populations issues de l’immigration récente.

L’Institut Montaigne a jugé nécessaire de contribuer à cette réflexion en constituant un groupe de travail ayant pour mission de dresser sereinement un état des lieux.

Fruits de longues réflexions, de confrontations d’opinions et d’avis parfois très éloignés, ces travaux reflètent néanmoins une volonté réelle et partagée de parvenir à des propositions concrètes et applicables sans tarder.

Le contenu de cette contribution peut donc susciter adhésion ou rejet – et l’unanimité n’est pas faite au sein de l’Institut Montaigne lui-même – mais tout lecteur de bonne foi en reconnaîtra la cohérence et l’intérêt.

Poster un commentaire