LES FRÈRES BUNAU-VARILLA ET LE CANAL DE PANAMA

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°648 Octobre 2009Par : Gabriel LoizillonRédacteur : Claude Malhomme (61)Editeur : Gabriel Loizillon - 2008 Vendu uniquement sur Internet

Couverture du livre : Les frères BUNAU-VARILLA et le canal de PanamaPhilippe Bunau-Varilla (1858-1940), promotion 1878, a joué un rôle capital dans la construction du canal de Panama, d’abord en conduisant les travaux au sein de la compagnie fondée par Ferdinand de Lesseps, puis, après l’effondrement de cette compagnie, en faisant reprendre les travaux par les Américains, alors que ceux-ci avaient soutenu un autre projet de canal interocéanique, situé sur le territoire du Nicaragua.

Les travaux réalisés par la compagnie française lui avaient donné l’occasion de définir les solutions qui pourraient mener au succès, et d’amasser, ainsi que son frère Maurice, devenu directeur du Matin, une fortune qui lui permit de se consacrer entièrement à la relance de ce projet. Au cours de ses nombreux voyages, il réussit à convaincre les représentants du Sénat et du Congrès américains de renoncer à leur projet du Nicaragua, de racheter les droits français et de reprendre les travaux au Panama. S’étant fait nommer ministre plénipotentiaire du Panama, il signa même, au nom du Panama, le traité de 1903, dit Hay – Bunau-Varilla, qui fixait le régime de la nouvelle concession.

La construction du canal a été riche en scandales, et les ouvrages qui lui ont été consacrés sont en général sévères à l’égard de la plupart des protagonistes, y compris Philippe Bunau-Varilla, dont la fortune paraissait d’origine suspecte. Grâce à ses recherches aux Archives nationales, l’auteur précise le rôle des différents acteurs, la formation de la fortune des deux frères, et donne de Philippe Bunau-Varilla une image qui est d’abord celle d’un entrepreneur au service d’un projet.

Ce livre est vendu uniquement sur Internet. www.lulu.com. Il en existe une version en anglais.

Poster un commentaire