Le risque cyber ou la nécessité de former ses collaborateurs

Dossier : Vie des entreprisesMagazine N°751 Janvier 2020
Par Joël COURTOIS
Par Marie MOIN

Interview croisée entre Joël Courtois, Directeur Général de l’EPITA, et Marie Moin, Directrice de SECURESPHERE by EPITA. Ils reviennent pour nous sur la proposition de valeur de l’EPITA dans le domaine de la cybersécurité, qui est devenu en quelques années un enjeu stratégique pour les entreprises.

 

Où se situe l’EPITA dans le paysage de la formation ?

L’EPITA est une grande école d’ingénieur spécialisée dans le domaine du numérique. L’école forme des jeunes issus de terminale scientifique, sur un cursus de 5 ans, et elle propose aussi des cursus de 3 ans pour des personnes issues de classes préparatoires classiques (CPGE). Elle forme également par l’apprentissage et a développé un centre de formation professionnelle continue.

Actuellement, sur le marché, il y a un manque évident d’ingénieurs en IT. Comment appréhendez-vous cette situation ?

Depuis quelques années, nous assistons à une véritable pénurie d’ingénieurs en IT. Forts de ce constat, nous avons triplé nos promos sur ces dernières années. Mais cette initiative ne permet pas de répondre à une demande des entreprises en constante hausse. En parallèle, les ingénieurs français sont très prisés sur le marché du travail international, notamment au Canada, aux États-Unis ou encore au Royaume-Uni. D’ailleurs, sur la promotion 2017, nous avons enregistré 1/3 des premiers emplois à l’étranger. Suite à nos échanges avec les industriels et les entreprises, nous avons fait le choix de développer la formation professionnelle en nous concentrant sur deux axes :

  • Apporter une double compétence à des jeunes issus d’autres domaines ;
  • Développer le « Reskilling » en formant des informaticiens qui ont besoin d’une remise à jour de leurs connaissances afin d’être en adéquation avec les évolutions technologiques et les besoins actuels du marché.

L’EPITA couvre tous les champs de l’informatique (cybersécurité, intelligence artificielle, robotique, embarqué, télécoms, systèmes d’information, multimédia, réalité virtuelle et augmentée, imagerie…) mais nous avons décidé dans un premier temps, pour la formation professionnelle, de privilégier la cybersécurité, domaine historique d’expertise de l’école générant la plus forte demande des entreprises.

Que proposez-vous donc comme formation continue ?

Nous proposons une offre de formation professionnelle étendue :

  • Une formation diplômante en partenariat avec l’UTT (un diplôme d’université) ;
  • Une offre « Secure by Design » sur mesure en co-construction avec les entreprises (programme de chaque formation imaginé et conçu sur mesure en fonction des besoins exprimés par l’entreprise). Les programmes sur 10 jours sont ciblés pour trois profils de participants : les collaborateurs de toutes fonctions confondues, les collaborateurs de profils techniques IT, mais aussi les experts en cybersécurité.

En parallèle, nous proposons aussi des formats courts, sur 2 ou 3 jours, pour faire monter en compétences les collaborateurs rapidement sans impacter le fonctionnement et l’activité de l’entreprise. Si nous organisons ces formations pour divers secteurs d’activité (automobile, VIE DES ENTREPRISES aéronautique, militaire, banque et assurance), l’enjeu reste le même : avoir des ingénieurs capables d’implémenter la sécurité informatique dès la conception de leurs environnements. En parallèle, nous avons vu la demande pour nos formations croître avec l’entrée en vigueur du RGPD et les sanctions appliquées en cas de non-conformité, notamment en termes de sécurisation de données. Cela a entraîné une hausse des demandes pour des formations autour de la sécurité des outils.

Quelle est la valeur ajoutée de vos formations ?

Aujourd’hui, nous avons des retours très positifs de la part des entreprises et des collaborateurs qui suivent nos formations. C’est une grande fierté pour nous que les participants soient satisfaits d’avoir pu développer et acquérir des compétences au sein de l’EPITA, devenues opérationnelles dans leurs entreprises. Chacune de nos formations est précédée d’une phase d’ingénierie pédagogique pour identifier le besoin des entreprises. Cette démarche réalisée avec les formateurs, permet de concevoir le syllabus et de réaliser des tests avant de déployer la formation. Nous avons fait le choix de ne pas dissocier l’ingénierie pédagogique de l’instruction. Au-delà d’une démarche d’agilité, c’est aussi un gage de qualité. Dans un domaine aussi sensible que la sécurité et la cybersécurité, la confiance et la compétence sont des prérequis. Ainsi, nous comptons de nombreux enseignants chercheurs issus de l’ANSSI parmi notre corps enseignant.

Connectez-vous pour lire la suite.
Se connecter S’enregistrer