Bras robotisés dans une usine

Le monde du manufacturing des fondations vers l’industrie du futur

Dossier : Supplément InnovationMagazine N°746 Juin 2019
Par Yannick MARION
Rencontre avec Yannick Marion, Président et Directeur Général de Beelse qui revient sur la plateforme Beelse Cloud Manufacturing ; une plateforme qui permet aux entreprises de gagner en agilité, flexibilité et compétitivité.

 

Quelques mots sur Beelse.

Créée en 2016, Beelse accompagne les entreprises dans l’intégration de la fabrication additive dans leurs modes de production.

Nous avons la conviction que le monde du manufacturing doit muter pour répondre aux enjeux d’immédiateté et de production de proximité. Cette mutation permet de gagner en flexibilité et en agilité dans un monde en perpétuelle évolution.

Beelse intéresse tous les industriels qui veulent réaliser rapidement leur transition vers l’industrie 4.0 en changeant de paradigme de production.

Avec la plateforme Beelse Cloud Manufacturing (BCM), vous aidez les industriels dans leur évolution vers l’industrie 4.0. Qu’en est-il ?

Nous procédons dans un premier temps à un diagnostic des pièces plastiques et métalliques chez le client. Ce diagnostic permet d’identifier les pièces éligibles de façon immédiate à BCM, celles éligibles après ajustement ou celles qui ne seront probablement jamais éligibles. Une fois que les pièces sont identifiées, la plateforme permet à chaque industriel de produire à la demande la quantité de pièces qu’il souhaite. Chacune de ces pièces sera réalisée au plus près du besoin.

La solution apporte aux entreprises :

  • Une grande agilité de production ;
  • Une flexibilité financière plus importante en dématérialisant les stocks ;
  • Une assurance sur la disponibilité de leurs pièces et la conformité de leur production. BCM permet en effet de créer un ADN par pièce en garantissant une production identique même après 10 ans ;
  • Une véritable souplesse et plus de réactivité en produisant au plus près du besoin, en réduisant énormément les temps de transports, et en minimisant ainsi leur empreinte carbone.

Pouvez-vous nous donner des exemples de cas d’usage concrets de BCM ?

Nos clients produisent différemment grâce à notre plateforme de Cloud Manufacturing. Par exemple, dans le secteur de l’énergie nucléaire, l’un de nos clients utilise BCM pour produire des pièces de connecteurs en série. La plateforme lui permet d’avoir plus d’agilité sur ce mode de production et accès aux dernières technologies de fabrication additive. Ceci lui permet en plus d’ajouter des fonctionnalités autour de ses pièces, et d’améliorer de façon considérable ses produits.

Pour les pièces détachées de maintenance, nous travaillons avec un client qui fabrique des équipements pour l’industrie du textile. BCM lui permet de structurer l’ensemble de sa Supply Chain de pièces détachées de façon simple et durable. Les stocks sont ainsi dématérialisés au fur et à mesure et les délais d’approvisionnements pour les clients sont réduits.

Pour le secteur pharmaceutique, l’un de nos clients utilise notre plateforme pour ses pièces de process. BCM contribue à améliorer les cadences des lignes de production et l’ergonomie des postes de travail pour leurs opérateurs. Notre plateforme de Cloud Manufacturing apporte à nos clients la disponibilité des pièces détachées pour assurer ensuite la continuité des lignes de production.

Qu’en est-il de vos enjeux et vos perspectives ?

Aujourd’hui, nos principaux enjeux sont :

  • Rencontrer le maximum d’entreprises et d’industriels pour qu’ils intègrent ce nouveau paradigme de production et qu’ils accélèrent leur croissance. Cela passe par l’intégration de la dimension ‘‘Cloud Manufacturing’’ dans leur mutation vers l’industrie 4.0 ;
  • Continuer notre déploiement en France et à l’international. En parallèle, nous ouvrons notre capital à des investisseurs. En rejoignant cette aventure entrepreneuriale, ils contribuent au développement de Beelse et de l’industrie 4.0 chez les industriels.

Quant à nos perspectives, nous avons intégré l’incubateur ESA BIC afin d’apporter notre contribution au développement du secteur spatial notamment sur la partie ‘‘New Space‘‘. Nous accordons également une attention particulière à notre développement à l’international et à notre politique de recrutement pour alimenter notre accélération.

 

Poster un commentaire