Le Marais

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°533 Mars 1998Par : Juliette FAURE - épouse de Jean Faure (56).

Le Marais : ancien marécage où s’étendaient des terrains cultivés a été couvert d’hôtels aristocratiques…

Couverture du livre : Le Marais de Juliette FAURECette définition du quartier nous pousse à connaître plus précisément l’espace et les sociétés qui l’ont modelé.

Depuis le Moyen-Âge nous trouvons ici les témoins des modes de vie.

C’est au XIXe siècle que le Marais a vu se transformer les beaux hôtels et les maisons d’accompagnement pour accueillir l’artisanat et la petite industrie.

Dans les années 1940, un mouvement a été amorcé pour la rénovation de son cadre bâti par des actions brutales. Par la suite, la création d’un Plan de sauvegarde et de mise en valeur, consécutif à la loi Malraux, a permis de mener les travaux de façon correcte.

De nos jours le vieux quartier renaît en ouvrant les portes des demeures prestigieuses qui sont réaménagées en musées, bibliothèques, salles de conférences. Dans une conjoncture nouvelle, les secteurs du textile, de la bijouterie, du travail des métaux résistent, ils sont, avec les industries dites du “ Tertiaire inducteur ”, les garants d’activités économiques diversifiées.

Les mutations dans les commerces accompagnent le changement partiel de la population.

Du monde entier, les visiteurs viennent nombreux pour parcourir le Marais et trouver dans ses rues apaisées un rappel de l’histoire en plein cœur de Paris.

Poster un commentaire