Des dirigeants épanouis pour des entreprises résilientes !

Dossier : Vie des entreprisesMagazine N°767 Septembre 2021
Par Elise TISSIER

Dès le début de la crise sanitaire, les dirigeants d’entreprises ont fait preuve d’une grande résilience, notamment dans un contexte inédit marqué par le manque de visibilité. À travers son Lab, Bpifrance accompagne les PME et ETI dans la compréhension et l’anticipation des enjeux de demain. Le point avec Elise Tissier, directrice de Bpifrance Le Lab.

 

Présentez-nous le Lab de Bpifrance.

Il s’agit du laboratoire d’idées de Bpifrance, créé en 2014 avec l’ambition de faire le pont entre le monde de l’entreprise et celui de la recherche. Nos travaux sont sur et pour les PME-ETI avec un double objectif : stimuler la réflexion stratégique des dirigeants, et améliorer la connaissance de ces entreprises pour leur proposer de meilleurs mécanismes de financement et d’accompagnement. Au-delà du financement, Bpifrance répond aux différents besoins d’accompagnement des entrepreneurs notamment en termes de formation, de conseil, de mise en relation, de manière à ce qu’ils soient dans les meilleures conditions pour faire croître leurs entreprises.

Bpifrance a été très présent dès le début de la crise du Covid-19 pour soutenir les entreprises, notamment à travers le PGE. Qu’en est-il ?

Bpifrance s’est mobilisé dès les premières semaines en apportant une réponse rapide aux besoins de cash, avec la mise en place du PGE avec les autres banques de la place. Mais au-delà, nous avons aussi répondu au grand besoin d’accompagnement « psychologique » des chefs d’entreprises.

Nous avons par exemple mis en place dès les quinze premiers jours du confinement, une campagne d’appels téléphoniques et un numéro vert pour répondre à toutes les questions pratiques (comme le chômage partiel) et à toutes les angoisses auxquelles étaient confrontés les dirigeants. Au niveau du Lab, nous avons co-animé des ateliers avec les dirigeants d’entreprises qui, après les premières semaines de mise en veille de leur entreprise, se sont très vite posé la question de la reprise, de l’implication de leurs équipes, du maintien du lien avec les collaborateurs, de l’adaptation des processus de décision et de délégation…

Nous avons observé, en 2020, trois séquences qui se sont parallélisées en partie pour les entreprises et les dirigeants : comment mettre en veille mon entreprise ? Comment préparer la reprise après sortie du confinement ? Et comment appréhender le monde d’après à 12-18 mois ? Et enfin, j’ai été marquée par la grande résilience des dirigeants pendant cette période qui a souvent révélé les forces et faiblesses de leurs entreprises, et mis leur santé et leur moral à rude épreuve.

Comment appréhendez-vous les prochaines années ?

Sous réserve du contexte sanitaire, l’année 2021 sera marquée par une forte reprise liée à cette réouverture globale après le troisième confinement, et à l’envie de chacun de vivre pleinement. Mais d’ici la fin de l’année et au-delà, la question qui se pose, est dans quelle mesure cette reprise économique sera durable.

Chez Bpifrance, nous sommes optimistes. Jusque-là, les indicateurs sont bons, et chaque nouvelle enquête confirme la reprise et la confiance des dirigeants, avec des disparités bien sûr selon les secteurs d’activité. Nous pensons que 2021 sera une année de transition. Il faut se préparer pour les prochaines années à une très forte adaptation des entreprises aux enjeux climatiques, en parallèle du digital fortement accéléré par la crise.

On observe aussi la montée en puissance du télétravail qui pourra avoir des effets multiples dans les prochaines années parce qu’il change le rapport au travail et à l’entreprise. Ce sont des tendances à suivre et à anticiper.

Quel est le rôle du Lab et plus largement de Bpifrance pour accompagner les PME-ETI dans cette période de profondes transformations ?

La vocation de Bpifrance est d’accompagner les dirigeants, sur les volets financiers et non financiers. Dans ce contexte marqué par le manque de visibilité, notre rôle est aussi de capter les signaux faibles, en étant connecté aux entreprises et à tout l’écosystème pour les aider à mieux anticiper ces transformations.

Pour le Lab en particulier, nous avons un contenu de qualité à offrir aux dirigeants pour les aider dans leur réflexion stratégique. L’idée est vraiment de les sensibiliser aux différentes thématiques, en leur donnant les clés de compréhension, les grilles de lecture, notamment sur la question de la transition écologique. Nos actions doivent permettre à ces entreprises d’être de véritables instruments au service de la transition climatique, et d’en tirer des opportunités sur le plan économique.


Pour en savoir plus

https://lelab.bpifrance.fr/

Poster un commentaire