La RSE : levier de performance sociale et économique

Dossier : Dossier FFEMagazine N°718 Octobre 2016
Par Brahim GARDA

Pouvez-vous nous en dire plus sur ENGIE Ineo ?

ENGIE Ineo est une entité du groupe ENGIE spécialisée dans la création de solutions pour les villes et territoires connectés : des solutions électriques, des systèmes de communication et d’information.

Nos équipes accompagnent nos clients dans leur transition énergétique et numérique. Nous travaillons à leurs côtés pour réaliser des infrastructures de transport, de télécommunications ou d’énergie, mais également des projets pour le secteur du tertiaire, de l’industrie, de la défense et de la sécurité.

Nous prenons en charge la globalité du projet : la conception, la réalisation, la maintenance, l’exploitation et le financement. L’innovation est au cœur de notre métier : nous anticipons les besoins et les usages de demain en imaginant des solutions qui combinent performance, efficacité et rentabilité.

Quelle est votre approche de la RSE au sein d’ENGIE Ineo ?

Au premier plan, nous retrouvons l’axe santé et sécurité pour lequel nous avons reçu de nombreux trophées pour récompenser nos différentes initiatives. La RSE passe également par le respect de nos engagements sociétaux : nous incluons, par exemple, des clauses qui favorisent l’insertion par le travail.

Sur le plan de l’efficacité énergétique, un enjeu central dans le contexte actuel, nous accompagnons nos clients dans la mise en place de projets qui vont favoriser entre autres l’économie d’énergie.

Notre politique RSE revêt aussi d’autres aspects : une démarche diversité, une politique handicap, la promotion des achats responsables, la qualité de vie au travail, la préservation de l’environnement, l’éthique et l’action humanitaire.

Pouvez-vous nous donner des exemples d’action que vous avez récemment mis en place ?

Sur le volet de la qualité de vie au travail, nous avons fait le choix de faire un baromètre en présentiel sur tous nos sites. C’est une démarche inédite et innovante alors que la majorité des entreprises utilisent le digital.

EN BREF

ENGIE Ineo est une filiale du Groupe ENGIE. Elle regroupe plus de 15 355 collaborateurs répartis sur 300 implantations. ENGIE Ineo génère un chiffre d’affaires de 2,4 milliards d’euros et réalise plus de 40 000 projets par an.

CHIFFRES CLÉS

  • 700 000 points lumineux gérés en France
  • 40 départements équipés en Haut Débit
  • 630 villes vidéo-protégées
  • 80 des 100 premières villes de France équipées par un système d’aide à l’exploitation et l’information des voyageurs dans les transports
  • 2,5 GW installés en Éolien (depuis 2006)
  • 250 MWc installés en photovoltaïque (depuis 2008).

Nous avons souhaité faciliter la participation de tous nos collaborateurs : du personnel de chantier jusqu’aux managers.

À partir des résultats, nous déclinons des plans d’action à mettre en place dans nos différents sites d’implantations.

Compte tenu de la nature de nos métiers, la santé et la sécurité au travail sont des aspects centraux. Nous planifions régulièrement des actions sur les sites pour veiller au respect des standards et des objectifs.

Nous avons également au niveau de notre politique handicap un taux de 5 % qui est très intéressant vu notre secteur d’activité.

Et au niveau de la question de l’environnement, plusieurs de nos sites sont certifiés ISO 14001. Nous veillons à ce que nos fournisseurs respectent les mêmes standards et critères que les nôtres.

Nous travaillons aussi beaucoup sur l’optimisation de nos déplacements, car en tant que société de services, nos collaborateurs sont amenés à se déplacer au quotidien. Le projet « Mobil’IT » qui vise à équiper nos collaborateurs de tablettes va dans ce sens.

Quels sont les enjeux auxquels vous êtes confrontés dans la mise en place de votre politique RSE ?

Notre politique RSE vise à renforcer notre performance sociale et économique. Pour atteindre une certaine performance économique, il faut donner envie à nos collaborateurs de travailler en assurant leur sécurité, en renforçant le dialogue social et en prenant des engagements forts.

Pour les faire adhérer à nos projets RSE, nous devons faire beaucoup de pédagogie et de communication en interne.

Il faut aussi laisser la place à l’innovation sociale ou managériale pour permettre l’émergence de nouvelles idées qui contribueront à la performance globale de l’entreprise.

 

Poster un commentaire