La démocratie étouffée par l’État

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°713 Mars 2016Par : Jean BRILMAN (59)Rédacteur : Gérard GASTAUT (59)Editeur : Éditions L’Harmattan – 2015 – 5-7, rue de l’École- Polytechnique, 75005 Paris.

L’étatisme est devenu la religion de la majorité des Français qui attendent tout de l’État-providence, ce dieu laïque : la sécurité, la santé, l’emploi, la retraite, l’égalité réelle et même une vie meilleure. L’évolution des idéologies en a favorisé l’extension indéfinie, parfois avec violence. Le secteur public est cogéré par une élite politico-bureaucratique machiavélique et…

Connectez-vous pour lire la suite.
Se connecter S’enregistrer