Il n’est peut-être pas inutile d’écouter les vieux cons

Dossier : Arts, Lettres et sciencesMagazine N°761 Janvier 2021Par : Alain Nicolaïdis (62)Rédacteur : Pierre Laszlo et Hubert Jacquet (64)Editeur : Librinova, Nicolas Nicolaïdis, octobre 2020

En 2015, Alain Nico­laïdis nous avait cap­tivés en pub­liant Fiordal­isa, grand roman his­torique, poli­tique et philosophique. Deux ans plus tard, il nous sur­pre­nait en nous faisant faire un saut dans le futur : 2033, Après le chaos, une lueur d’espoir. Il pub­lie aujourd’hui un essai poli­tique sur l’état de la France et du monde Il n’est peut-être pas inutile d’écouter les vieux cons.

Le con­tenu sur­passe le titre, pour­tant excel­lent. Sur les guer­res menées par l’armée française, la lutte con­tre le ter­ror­isme, ô com­bi­en d’actualité, l’ultralibéralisme, la désin­dus­tri­al­i­sa­tion de notre pays, l’Éducation nationale et la laïc­ité, la drogue, le régime total­i­taire chi­nois, sur ces sujets d’actualité et quelques autres, l’auteur pro­pose des analy­ses lucides et décapantes. 

Ses propo­si­tions peu­vent cho­quer, comme celle d’augmenter les impôts et les tax­es pour cor­riger les déviances du cap­i­tal­isme, dif­fi­cile­ment audi­ble dans un pays qui détient des records de prélève­ments. Et on peut regret­ter par­fois qu’il ne développe pas plus cer­tains aspects, comme celui de la régu­la­tion des marchés indis­pens­able pour éviter les sit­u­a­tions de mono­pole et la créa­tion de rentes. Mais on a surtout envie de débat­tre avec l’auteur. Son ouvrage est d’une lec­ture facile, par une écri­t­ure limpi­de. Ce livre, pub­lié par Lib­ri­no­va et disponible tant en ver­sion papi­er qu’en ver­sion élec­tron­ique, excelle en sa con­stante per­ti­nence. Il est rob­o­ratif, pour user d’un adjec­tif fam­i­li­er à des vieux cons. 

Poster un commentaire