IA et défense : performance et perspectives

Dossier : Vie des entreprisesMagazine N°775 Mai 2022
Par Arnaud GUERIN

Arnaud Guérin, cofondateur et CEO de Preligens, nous présente cette entreprise française créée il y a six ans. Éditeur de logiciels spécialisé dans les solutions d’IA à destination du monde de la défense et du renseignement, Preligens s’impose aujourd’hui comme un acteur incontournable du traitement de la donnée militaire. Rencontre.

 

Quels sont votre positionnement et votre métier ?

Nous proposons au monde de la défense une solution d’IA en appui aux analystes qui surveille les sites stratégiques (ports, aéroports, camps militaires…) au travers de l’imagerie satellite optique. Quotidiennement, ces analystes qui doivent traiter d’importants volumes d’image utilisent notre  solution qui va collecter les données et les analyser afin de détecter les potentiels événements d’intérêts : une augmentation ou une chute de l’activité d’un site, la présence d’un matériel particulier… Les analystes peuvent ainsi se concentrer directement sur une situation qui nécessite leur intérêt sans perte de temps.

L’IA est au cœur de votre activité et de vos solutions. Qu’en est-il ?

Elle est aussi notre principal vecteur de différenciation. Nous avons développé un savoir-faire avéré dans la collecte de données brutes et leur analyse. Nos solutions basées sur l’IA permettent de démultiplier la capacité des analystes et de les décharger de l’ensemble des tâches chronophages. D’un point de vue opérationnel, notre solution peut détecter sept types d’objets (avion, bateau, hélicoptère, blindé, système de défense anti-aérien, tank…), mais aussi identifier et déterminer leur typologie, leur génération, leur constructeur… des informations essentielles qui vont permettre aux analystes d’évaluer la criticité de la situation observée.

Sur ce marché, quelles sont vos forces et votre valeur ajoutée ?

Nos solutions ont été pensées et conçues pour le secteur de la défense et pour être accessibles à du personnel militaire. Elles tournent ainsi sur l’infrastructure de nos clients et sur leurs données. Leur déploiement est complètement autonome pour garantir la confidentialité de la data traitée.  Cela demande une fiabilité à toute épreuve et une ergonomie optimale pour que les analystes puissent l’utiliser de manière autonome et fluide sans avoir à solliciter l’aide externe de nos ingénieurs.

Au-delà, nous disposons, d’ailleurs, de l’équipe de data scientists la plus importante au monde sur le traitement des images satellite par intelligence artificielle. Nos solutions permettent ainsi de prendre en charge pour nos clients l’automatisation du traitement des images et la restitution de l’information dans le format dont ils ont besoin. 

Alors que l’IA s’impose de plus en plus comme une brique technologique incontournable, quels sont vos enjeux, mais également vos ambitions ?

Aujourd’hui, la pertinence et la robustesse de nos solutions en matière de traitement de l’imagerie satellite optique n’est plus à prouver dans le secteur. La prochaine étape pour Preligens est de se positionner comme un « one-stop-shop » pour l’ensemble des données de la défense et du renseignement (imagerie issue des avions et des drones, des systèmes de radar de détection de donnée électromagnétique…). 

En parallèle, nous poursuivons notre développement à l’international avec un focus sur les États-Unis, dont le budget militaire représente la moitié de celui de l’Otan. D’ailleurs, l’Otan qui utilise nos solutions est un enjeu stratégique, car c’est en quelque sorte une vitrine de notre capacité auprès des états membres.

Et qu’est-ce que Preligens peut offrir aux talents de demain ?

Malgré les tensions sur le marché de l’emploi, nous arrivons à attirer et fidéliser les talents en capitalisant sur notre excellence et expertise techniques avérées sur des sujets et des enjeux complexes. Nous accordons ainsi une importance particulière à la formation : parce que l’IA est une technologie qui évolue très rapidement, il est important d’être toujours à la pointe, agile et curieux.

Enfin, les jeunes générations qui sont très sensibles à la question de sens au travail trouveront chez Preligens une réponse à la hauteur de leurs attentes : contribuer au développement d’un leader français sur des applications souveraines de défense et de renseignement.

Poster un commentaire