Gustav Mahler

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°631 Janvier 2008Par : l'orchestre du Festival de Lucerne, Claudio AbbadoRédacteur : Marc Darmon (83)

L’univers symphonique de Gustav Mahler comprend neuf pierres d’un édifice monumental composé entre 1888 et 1911. Neuf chefs-d’œuvre parmi les plus importants du XXe siècle, tous extrêmement prenants et émouvants.

Les concerts enregistrés année après année depuis 2003 lors du festival d’été de Lucerne sous la direction de Claudio Abbado sont le médium idéal de reproduire chez soi l’effet de ces chefs-d’œuvre. Ces DVD sont exceptionnels à plus d’un titre : qualité de l’interprétation, des musiciens, de la prise de son et de la réalisation.

Chaque année à Lucerne, Claudio Abbado réunit sous sa baguette un orchestre de circonstance composé du Mahler Chamber Orchestra, de solistes de l’Orchestre Philharmonique de Berlin et de solistes internationaux tels que Sabine Meyer, Natalia Gutman, Wolfram Christ, Emmanuel Pahud, les Quatuors Alban Berg et Hagen… La présence de ces solistes de tous âges réunis pour interpréter des symphonies parmi les plus difficiles du répertoire, au milieu d’un orchestre traditionnel donne l’impression d’un événement exceptionnel, pourtant répété tous les ans. L’ensemble est superbe, la direction magnifique, mais c’est la mise en image et la restitution sonore qui rendent ces DVD uniques.
En effet, de nombreuses caméras, cachées et recouvertes pour ne pas perturber l’image, permettent de voir l’ensemble des détails de l’interprétation et de la partition. Les images splendides des artistes se succèdent à mesure qu’ils interviennent, rendant les œuvres très faciles à suivre malgré leur richesse. On sort émerveillé, et épuisé, de chacune des symphonies, d’avoir vu, et donc entendu, tous ces détails au sein d’une architecture grandiose. Nous partageons la tension de l’œuvre et des artistes. Le même phénomène se reproduit d’ailleurs tous les ans : l’auditoire met près d’une minute à se décider à applaudir à l’issue des finals, quasiment hypnotisé par la force de la symphonie et de son interprétation.

Ces DVD sont parmi mes tous plus beaux disques, sans hésiter ceux que j’emmènerais sur une île déserte. Espérons la suite rapidement.

Poster un commentaire