» Convivialité et engagement « 

Dossier : Le Groupe toulousain des XMagazine N°652 Février 2010
Par Emmanuel AJDARI (78)

L'URISMIP

L'URISMIP
La cotisation de 20 euros au GTX comprend 5 euros d'adhésion à l'Union régionale des ingénieurs et scientifiques de Midi-Pyrénées (Urismip), qui dispose d'un siège au Conseil économique et social régional et regroupe diverses associations d'anciens d'écoles d'ingénieurs. Chaque membre du GTX est donc membre de l'Urismip. Mais les deux organisations restent indépendantes. La participation de chacun reste individuelle.

Comment recruter de jeunes adhérents ? Ce problème récurrent, commun à la plupart des groupes X de province, est aisément résolu à Toulouse. " Ici, les retraités sont minoritaires, précise le président, Emmanuel Ajdari, mais ils sont très actifs. Notre secrétaire, jeune retraité, manie à merveille les instruments modernes de communication. Il pratique un marketing très large avec un mailing intensif, qui nous permet d'inviter pour la Sainte-Barbe tous les X de la région. Le " bouche à oreille " joue aussi un grand rôle.

C'est ainsi que près de cent adhérents de tout âge ont rejoint le Groupe toulousain, sur un potentiel de l'ordre de cinq cents, ce qui laisse encore une belle marge de progression. Chacun acquitte une cotisation annuelle de vingt euros. "

Convivialité

Que fait-on au GTX ?

" Nous proposons d'abord des activités culturelles ou sportives, souvent familiales. Une fois par mois " utilisable ", donc sept à huit fois par an, nous proposons un dîner-conférence un vendredi soir. L'an dernier, par exemple, nous sommes allés de l'observation astronomique à la télémédecine, en passant par la Russie ; les portails romans, de Toulouse à Saint-Jacques-de-Compostelle ; l'École polytechnique au plateau de Saclay ; ou encore la femme fatale au xixe siècle. L'an dernier, nous avons également visité la citadelle de Blaye, à l'invitation de nos voisins du groupe X-Bordelais, et cette année 2010, c'est nous qui les invitons dans une région vinicole. "

" Nous organisons également des visites d'entreprises de la région. "

" Au plan sportif sont inscrits au programme le canyoning et les promenades en raquettes dans les Pyrénées, toutes proches de Toulouse. " D'une façon générale, tout le monde est appelé à proposer des idées et à participer à l'animation. " Notre bureau est très efficace et vient en aide sur le plan logistique et financier, ajoute Emmanuel Ajdari. Le plus important, c'est la convivialité. Chacun doit se sentir à l'aise. " 

Le Groupe toulousain des 

 

X

Président : Emmanuel Ajdari (78)
Trésorier : Laurent Berdoulat (2002)
Secrétaire général : Michel Dorrer (67)
Administrateurs : Pascal Gendre (82) et Philippe Chenevier (67)
 
Adresse :
40, avenue de Flourens 31130 Balma
 
Tél. : 05 61 27 88 73
 
http://gtx.polytechnique.org

Emmanuel Ajdari (78), 52 ans, marié, sans enfants, est ingénieur responsable de la Propriété intellectuelle et de l’intelligence technologique de la division satellite d’EADS Astrium. Il travaille au centre de Toulouse. Il a présidé le Groupe toulousain entre 2002 et 2005 et a repris du service depuis la Sainte-Barbe de l’année 2008. Il est joueur d’échecs de compétition, avec un classement international, pratique ski alpin et ski de fond, et fait partie d’un réseau de Business Angels.

Quelques manifestations 2010
 
• 15 janvier : la création d'entreprises innovantes.
• 5 février : la crise financière.
• Un dimanche de mars : sortie en raquettes.
• 5 ou 12 mars : visite de Thales Alenia Space.
• 30 avril : le diable.
• 29 mai : sortie vinicole avec les Bordelais (GBX), chez Gérard Dega (Cahors, X-Vinicole).
Et, bien sûr, en décembre, l'Assemblée générale et le dîner dansant de la Sainte-Barbe.

Engagement

Le Groupe toulousain des X est également soucieux d'aider ses membres qui le souhaitent à s'engager dans des activités économiques ou associatives :

" Nous travaillons en réseau avec d'autres entités, explique Emmanuel Ajdari. Par exemple, nous participons, avec l'Union régionale des ingénieurs et scientifiques en Midi-Pyrénées (Urismip), à la présentation et à la promotion auprès de jeunes des différents métiers d'ingénieur. " Les métiers scientifiques en général et d'ingénieur en particulier sont actuellement dévalorisés par nos jeunes qui s'en détournent pour des études jugées plus faciles et menant à des métiers qu'ils croient – à tort – plus rémunérateurs. Par méconnaissance ils se détournent d'un métier passionnant et somme toute correctement rémunéré, alors qu'ils en auraient le niveau.

L'IES
IES (Initiatives pour une économie solidaire) est une société coopérative de capital-risque. En dix ans, elle a investi dans trente entreprises et contribué à créer ou maintenir plus de deux cents emplois. Le GTX est actionnaire d'IES en tant que personne morale. Plusieurs membres du GTX sont des coopérateurs actifs ou accompagnateurs.
Le Club Phénix
Le Club Phénix regroupe des candidats repreneurs ou créateurs d'entreprises de Midi-Pyrénées. Ses membres, cooptés, se réunissent une fois par mois pour s'entraider mutuellement lors de l'étude de leurs dossiers, encadrés par des membres expérimentés qui leur apportent un conseil de qualité.

 
Le GTX est également actionnaire d'IES, société coopérative de capital-risque. Il s'agit de participer à la création d'emplois, soit dans des micro-entreprises, soit dans des entreprises plus importantes respectant les valeurs de solidarité. En général, nos membres qui s'engagent dans cette voie apportent des conseils, accompagnent des projets, voire deviennent administrateurs.

Enfin, dans le cadre du soutien à la création et à la reprise d'entreprises, nous adhérons au Club Phénix qui apporte un soutien à ceux de nos membres qui sont intéressés par la création ou la reprise d'entreprises

La reprise, en particulier, correspond bien au profil de nos adhérents, souvent manageurs expérimentés dans de grands groupes, en leur donnant l'opportunité d'une évolution externe valorisant leur expérience.

Propos recueillis par Jean-Marc Chabanas (58)

Poster un commentaire