Concours d’entrée : 10 places pour l’université

Dossier : ExpressionsMagazine N°556 Juin/Juillet 2000

Quelles sont les différentes filières possibles pour entrer à l’X ?

Quelles sont les différentes filières possibles pour entrer à l’X ?

Le concours 2000, comme les précédents, prévoit deux voies : celle proposée aux Français et aux étrangers issus des classes préparatoires et celle proposée aux étudiants issus des universités, jusqu’à présent réservée aux étrangers. La nouveauté de cette année vient des dix places qui, dans cette deuxième voie, seront offertes à des Français.

Dans quelle démarche s’inscrit cette décision ?

Il y a une volonté de l’École de diversifier les origines des élèves. L’an dernier nous avons ouvert le concours à une quinzaine d’étudiants issus de la filière physique et technologie des classes préparatoires. Cette année, c’est au tour des étudiants français issus des universités. Il y a de très bons étudiants qui n’ont pas rejoint les classes préparatoires, soit parce qu’ils n’ont pas eu envie de supporter le régime qu’elles imposent, soit parce que leur entourage ne les y a pas aiguillés à la sortie du lycée (par exemple, certains conseillers d’orientation peuvent proposer à des lycéens qui souhaitent faire de la recherche de s’inscrire à l’université plutôt que d’aller dans les classes préparatoires et les grandes écoles).

Nous voulons offrir à ces étudiants la possibilité de venir à l’X s’ils le souhaitent, mais pour les sélectionner nous avons bien sûr posé un certain nombre de conditions.

Quelles sont ces conditions ?

Nous voulons des étudiants inscrits en licence (mathématiques, informatique, mécanique, physique ou chimie physique) et ayant obtenu le DEUG l’année précédente avec une mention Bien ou Très Bien. Nous privilégions ceux qui ont eu le bac trois ans seulement avant de s’inscrire à ce nouveau concours, ce qui écarte à la fois les redoublants et les étudiants qui seraient à l’université après avoir été en classes préparatoires et avoir échoué aux concours.

Épreuves orales

Quelle forme prendront les épreuves qui leur seront réservées ?

Il n’y aura pas d’épreuves écrites, car les spécialités des candidats sont trop diverses. Une commission d’admissibilité que je préside va sélectionner les admissibles au vu de leur dossier universitaire, parmi les candidats qui auront fait parvenir à l’X ce dossier avant le 15 avril (après s’être préinscrits sur le site Internet de l’École). Ils seront alors interrogés en juillet pendant une heure sur la discipline qui correspond à leur licence et pendant quarante minutes en mathématiques ou en physique (dans la matière la plus éloignée de leur spécialité).

Leurs qualités d’expression et de synthèse seront ensuite contrôlées à travers une épreuve d’analyse de document scientifique identique à celle que subissent les candidats de la première voie : après une préparation de deux heures, ils devront présenter le document en quinze minutes et répondre aux questions de l’examinateur pendant vingt-cinq minutes.

Enfin, ils passeront des épreuves de langue vivante, de français et de sport comme les autres candidats.

Propos recueillis
par Thomas ARRIVÉ

Poster un commentaire