Comment j’ai détesté les maths ?

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°690 Décembre 2013Par : Olivier PEYONRédacteur : Jacques PETER (89)

Dans une œuvre vivante et rythmée, Olivier Peyon nous entraîne aux quatre coins du monde à la suite de mathématiciens fameux dont Cédric Villani, Jean Dhombres (62) et Jean- Pierre Bourguignon (66), ancien professeur à l’École.

Le spectateur découvre avec plaisir (et non sans quelques surprises) le monde des grands centres de recherche et de congrès en mathématiques.

Affiche du film : Comment j'ai détesté les mathsCependant, le film vise essentiellement à soulever, par des interviews vives et didactiques, des questions profondes sur la nature, la pratique et l’enseignement de cette discipline : les mathématiques sont-elles une matière par essence abstraite ou, au contraire, toujours en correspondance avec le monde sensible ?

Pourquoi constate-t-on, à leur égard, une désaffection certaine des étudiants, tandis qu’elles sont au cœur de l’ingénierie, de l’informatique et, désormais, de la finance? Quelle part de notre monde peuvent-elles modéliser et n’a-t-on pas abusé (dans le domaine économique notamment) de modèles trop peu validés ?

Enfin, ne sait-on qu’inculquer des techniques de résolution de problèmes ou sait-on faire goûter le contentement que procure la pleine compréhension d’un domaine mathématique ?

Au bilan, à la question provocatrice du titre de son film, « Comment j’ai détesté les maths ? », le réalisateur semble répondre : «Par erreur, par méconnaissance de l’esprit de liberté et de création de la réflexion mathématique. »

Un périple réjouissant au cœur du monde des mathématiques.

Poster un commentaire