Apave : Agir pour un monde plus sûr, durable et porteur de progrès partagé

Dossier : Vie des entreprisesMagazine N°763 Mars 2021
Par Philippe MAILLARD (88)

Depuis plus de 150 ans, le Groupe Apave, spécialiste de la maîtrise des risques techniques, environnementaux et humains accompagne ses clients pour leur permettre d’exercer le leur en toute sécurité. Agir pour un monde plus sûr, durable et porteur de progrès partagé, telle est la raison d’agir de ses 12 400 collaborateurs. Philippe Maillard (88), directeur général du groupe Apave nous éclaire sur les missions et les enjeux associés.

 

Quels sont les missions et les enjeux que le groupe Apave doit relever ?

Apave accompagne depuis plus de 150 ans les entreprises et les collectivités dans la maîtrise de leurs risques techniques, humains, environnementaux – et maintenant numériques – qui ne cessent de croître. Notre histoire nous a fait accompagner tous les progrès apportés par les différentes révolutions industrielles, techniques et technologiques.

Par exemple, au début du XXe siècle, et grâce au développement de l’électricité, une nouvelle loi a émergé afin de garantir la conformité des installations électriques et donc d’éviter les incendies et les accidents pour les salariés ou les citoyens. Nos métiers sont très divers et assez complexes parce qu’ils s’articulent autour des obligations réglementaires imposées par la loi et des obligations volontaires émanant d’initiatives des entreprises et des collectivités dans l’objectif de mieux appréhender leurs risques. L’expertise technique de nos équipes et leur parfaite maîtrise des enjeux techniques associés, nous permettent de suivre de près la mise en place des réglementations et d’accompagner nos clients dans leur recherche cumulée de sécurité et de performance.

Quel est votre cœur de métier ?

Nos activités se caractérisent par une forte composante technique. Nos 12 400 collaborateurs, dont 8 000 en France, sont principalement des techniciens et des ingénieurs dans différents domaines : électricité, pression, mécanique et levage, etc. Nos métiers s’étendent du contrôle réglementaire au conseil technique en passant par de la formation ou de la certification (ISO…).

Pour réaliser ces missions, nous développons une proximité vis-à-vis de nos clients, grâce à notre réseau de plus de 130 agences qui couvrent le territoire français, y compris l’outre-mer.

La crise liée à la Covid-19 a remis à l’ordre du jour la nécessité de sécuriser l’ensemble des collaborateurs et des clients par la mise en œuvre de mesures préventives. Comment avez-vous accompagné les entreprises dans ce cadre ?

En tant que spécialistes de la maîtrise des risques, et même si cette crise est inédite, nous avions des fondamentaux et des réflexes solides. En premier lieu, nous nous sommes organisés en interne. Il nous fallait assurer la continuité de notre activité chez nos clients, tout en préservant la santé de nos collaborateurs.

Au-delà du télétravail, nous avons défini et mis en place des protocoles sanitaires stricts pour les collaborateurs qui doivent se rendre à nos bureaux ou chez nos clients. Nous avons aussi digitalisé certaines de nos sessions de formations à destination des ouvriers et des techniciens. Nous nous sommes focalisés sur la continuité de nos interventions nécessaires telles que le contrôle de conformité des ascenseurs dans les hôpitaux ou le suivi réglementaire dans les usines agroalimentaires et les EHPAD par exemple. Au-delà de cette capacité d’adaptation interne, nous avons travaillé en étroite collaboration avec nos clients, pour les aider à adapter leurs propres consignes de santé et sécurité au contexte actuel. Pour cela, nos experts ont rédigé un guide pratique #GetReady, pour la reprise d’activités, que nous avons mis à disposition de tous gratuitement. Nous avons aussi défini un label « Safe & Clean ».

Quelle est la valeur ajoutée du label « Safe & Clean » pour les entreprises ?

Depuis le début de la crise, pour faire face à ces nouveaux enjeux dans un contexte d’urgence économique et suite à de nombreux échanges avec nos clients, les équipes d’Apave ont travaillé sur la définition d’un nouveau référentiel et d’un label spécifique : le label « Safe & Clean ». L’objectif premier est de redonner confiance. En effet, un consommateur se rendra plus facilement chez un commerçant ou établissement recevant du public, s’il est rassuré sur la correcte mise en place des protocoles sanitaires. Derrière ce label 100 % Apave, il y a une démarche volontaire qui repose sur l’audit des procédures et des dispositifs qui ont été mis en place par des industriels ou par des commerçants (TPE, PME, hôtels…), notamment à travers :

  • le déploiement des mesures de prévention adaptées pour maîtriser les risques liés à la Covid-19 ;
  • la vérification du bon fonctionnement des équipements nécessaires à la reprise de l’activité de l’entreprise ou de l’établissement ;
  • l’adaptation de l’organisation du travail, des modalités d’accueil du public et de la circulation au sein de l’organisation ;
  • la formation aux nouveaux comportements et la communication en transparence avec l’ensemble des collaborateurs pour qu’ils soient eux-mêmes sécurisés et que le dialogue social soit serein et constructif.

L’objectif est de rassurer les clients de nos clients et leurs collaborateurs sur l’application des gestes barrières qui sont aujourd’hui primordiaux dans ce contexte de pandémie. « Safe & Clean » engage ainsi nos clients dans un processus de formalisation de leurs procédures de prévention à partir d’une grille d’audit détaillant les dispositifs et actions opérationnelles à mettre en œuvre. Ce label a été accordé à de nombreux clients : de la boulangerie locale jusqu’aux établissements de luxe tels que l’hôtel de Crillon à Paris. L’entreprise GL Events nous a également sollicités pour auditer leurs salles de réception à Paris et à Lyon. Des centres commerciaux au Liban et en Tunisie ont aussi fait confiance à Apave pour certifier leurs espaces comme « Safe & Clean ». Ainsi, notre ambition a été de répondre aux attentes de nos clients à travers des actions concrètes tout en capitalisant sur la confiance et la sécurité et ce dans l’objectif d’être un catalyseur de la relance économique.

Plus particulièrement, comment votre approche #GetReady permet-elle aux entreprises de retrouver leurs rythmes après des semaines d’interruption ?

En tant que spécialiste de la maîtrise des risques, il était important pour nous de contribuer comme une entreprise citoyenne. Nous avons donc décrit et documenté tous nos conseils et bonnes pratiques, et les avons mis, gratuitement, à disposition des entreprises afin qu’elles puissent gérer leur reprise d’activité le plus sereinement possible.

Au-delà de ces enjeux liés à la crise sanitaire, Apave continue son développement en Europe et à l’international. Quelles sont vos actualités.

Nous venons de lancer le nouveau plan stratégique du groupe à horizon 2025. Un plan ambitieux basé sur une amélioration de la performance et une accélération de notre développement notamment à l’international. Fin octobre 2020, nous avons acquis Eurocontrol, le n°3 espagnol de la maîtrise des risques techniques, environnementaux et humains. Ce sont 1 300 collaborateurs qui ont rejoint le groupe. Ce mouvement est précurseur de notre nouvelle stratégie que nous venons de lancer et qui doit nous permettre de développer nos activités en France et à l’international, par le biais de croissance externe et/ou de partenariats stratégiques. Dans la continuité du rachat d’Eurocontrol, d’autres projets d’acquisition seront envisagés dans les prochaines années. Nous souhaitons également consolider notre expertise dans nos principaux métiers tout en dynamisant notre politique en matière d‘innovation et de digital pour être capables de définir de nouvelles offres différenciantes et créatrices de valeur pour nos clients.

 


En bref

  • 12 400 collaborateurs dont 8 000 en France
  • 950 millions d’euros de chiffre d’affaires
  • Les équipes d’Apave interviennent dans une cinquantaine de pays
  • Plus de 130 agences couvrant le territoire français, y compris l’outre-mer

Poster un commentaire