Alcatel et le Viêtnam, une stratégie payante de partenariat durable en Asie

Dossier : Le Viêtnam en 2005Magazine N°609
Par Olivier BAUJARD (76)

Le marché vietnamien des télécommunications

Le marché des télécommunications au Viêtnam connaît depuis plusieurs années une croissance à un rythme très soutenu et se classe en 2004 au deuxième rang mondial en termes de croissance (+ 28 %). Le marché de la téléphonie mobile a même progressé de près de 50 % l'an passé.

C'est un marché qui a un fort potentiel de développement : sur près de 83 millions de Vietnamiens, seulement 12 % ont accès aux services téléphoniques, partagés à peu près à égalité entre lignes fixes et mobiles. L'accès haut débit, l'ADSL en particulier, est encore peu présent et, grâce à un véritable engouement des milieux d'affaires et des catégories socioprofessionnelles favorisées pour les technologies de l'information, son potentiel de développement est estimé à ce stade à plus de 100 000 lignes par an pour de nombreuses années.

La faiblesse du revenu moyen par habitant et la forte proportion de la population rurale (75 %) constituent certes encore des freins au développement de services de télécommunication par les opérateurs. Mais tous les indicateurs prédisent un décollage économique futur à l'image de celui que connaissent certains des pays voisins. Du coup la concurrence est déjà très intense dans tous les segments de marché.

Les grandes étapes de l'implantation d'Alcatel

Alcatel s'est implanté au Viêtnam il y a trente ans pour aider à la reconstruction du pays dévasté par des décennies de guerre. Ainsi, le Groupe a installé jusqu'en 1978 un câble de transmission entre Hanoi et Haiphong. De même, Alcatel a obtenu un important contrat de commutation à Hanoi et Hô Chi Minh-Ville en 1988.

En 1992, alors que le pays accomplit une transition vers l'économie de marché, Alcatel inaugure son premier bureau de représentation. Dans le cadre de cette ouverture aux investissements étrangers, Alcatel a consolidé sa relation de partenariat avec l'opérateur public VNPT (Vietnam Posts & Telecommunications Corporation) en créant en 1994 une société commune (joint-venture), dénommée Alcatel Network Systems Vietnam (ANSV), détenue majoritairement par Alcatel.

En novembre 2000, le Groupe a conclu avec sa filiale un accord de transfert de technologie qui introduit dans l'entreprise commune le central multimédia, lui donnant un avantage concurrentiel déterminant sur le marché local. Aujourd'hui, ANSV emploie 136 salariés et génère une centaine d'emplois indirects. Son chiffre d'affaires dans le pays est de 14 millions de dollars en 2004, en croissance constante depuis cinq ans.

Le positionnement d'Alcatel sur le marché vietnamien

Timbre vietnamien commémorant la pose d'un cable sous-marin par Alcatel
Un câble de 3347 km connecte la Thaïlande (Sri Racha), Viêtnam (Vung Tau) et Hong- Kong (Deepwater Bay). Le câble a été fabriqué par Alcatel Submarine Networks. L’installation s’est terminée en septembre 1995.

Alcatel est aujourd'hui en position de leader dans le marché des télécommunications au Viêtnam. C'est grâce à notre joint-venture qu'Alcatel a équipé plus de 2 millions de lignes fixes à ce jour. En outre, l'entreprise fournit des services d'installation, assemblage et maintenance de tous les produits et solutions du Groupe.

C'est ainsi qu'ont été équipées près de 40 % des lignes de VNPT. De même, notre part de marché en lignes haut débit (ADSL) est de l'ordre de 40 %.

Le Groupe est aussi bien positionné dans les réseaux mobiles en fournissant les trois opérateurs GSM au Viêtnam (Vinaphone, Mobiphone, Viettel). Enfin, nous avons largement pénétré le marché des grandes entreprises (Viettel, Vietnam Railways, Electricity of Vietnam…) et des institutionnels en équipant notamment le ministère de la Défense.

Alcatel et le futur des télécommunications au Viêtnam

Notre stratégie pour le futur est de poursuivre notre contribution au développement des télécommunications au Viêtnam, notamment dans la phase de transition du réseau vietnamien vers des technologies NGN (Next Generation Networks) et 3G qui augurent déjà la migration des réseaux fixes ou mobiles vers le tout IP.

Alcatel est très bien positionné pour assurer cette transition. En octobre dernier, nous avons signé un contrat pour fournir des réseaux de nouvelle génération à VNPT, lui permettant de porter le nombre d'utilisateurs de services de téléphonie fixe de qualité à 2 millions d'abonnés.

Idem dans le mobile puisque le dernier contrat conclu avec la filiale mobile de VNPT, Vietnam Mobile Telecom Services Co, porte sur une solution complète d'infrastructure de réseau GSM/GPRS/EDGE grâce à laquelle l'opérateur pourra augmenter la capacité de son réseau à Hanoi et Hô Chi Minh-Ville et ainsi permettre à ses clients d'accéder à de nouveaux services à valeur ajoutée, préparant ainsi l'avènement du haut débit mobile. Enfin Alcatel suit avec intérêt le projet du Viêtnam de se doter d'un satellite de télécommunications.

En somme, fort des liens tissés depuis de nombreuses années avec VNPT par le biais de sa joint-venture et de son portefeuille technologique très large, Alcatel souhaite continuer à asseoir sa présence dans l'ensemble des activités de télécommunications, et notamment les plus novatrices. Par ailleurs, Alcatel poursuit son action engagée auprès des différents acteurs nationaux afin de participer encore plus efficacement au développement des secteurs des télécommunications et des technologies de l'information comme leviers indispensables au développement du Viêtnam. 

Poster un commentaire