Qui aura sa vie comme butin ? Échos narratifs et révélation dans la lecture des oracles personnels de Jérémie

Qui aura sa vie comme butin ?

Dossier : Arts, lettres et sciencesMagazine N°759 Novembre 2020Par : Erwan Chauty (94)Rédacteur : Cécile Rastoin (88)Editeur : De Gruyter, 2020

Le sous-titre indique le contenu de l’ouvrage : « Échos narratifs et révélation dans la lecture des oracles personnels de Jérémie. »
Autrement dit, une plongée dans le monde de la prophétie biblique. « Avoir sa vie comme butin » est une expression mystérieuse qui revient chez Jérémie, c’est une promesse faite à Eved-Melek, l’eunuque éthiopien qui libère Jérémie, et à Baruch le scribe.

Se penchant sur ces deux personnages et d’autres, Erwan Chauty montre comment s’imbriquent narration et oracles et comment notre curiosité est orientée par Jérémie non sur les personnages mais sur la prophétie elle-même. Chauty se livre ici à une fine analyse, tirant profit de la grammaire hébraïque et de l’art narratif avec ses avancées les plus récentes. Il nous fait rencontrer autrement Hergé et Brecht, la littérature japonaise et Ionesco… Il sait avec brio montrer les limites de l’exégèse historico-critique. Notons aussi un jugement fin et courtois sur le travail de sa directrice de thèse et une description de la fécondation des figuiers.

 

« Il ne s’agit pas de transmettre un savoir
mais une manière de poser les questions. »

 

Échos et résonances du texte nous introduisent à la manière dont Dieu travaille nos libertés sans les contraindre. « La cause de la catastrophe de l’Exil est d’une part éthico-religieuse et d’autre part politique…, mais ces deux aspects ne sont pas combinés dans une représentation unifiée. » Tous les faits bibliques importants sont exprimés en plusieurs récits, inconciliables. Cet « effet de distanciation » invite à comprendre qu’il ne s’agit pas de transmettre un savoir mais une manière de poser les questions. E. Chauty montre ainsi comment Jérémie peut nous aider à « vivre dans un monde qui n’est pas régi par un grand récit unifié mais par une multiplicité de récits partiels ». Qui s’intéresse à la Bible ou tout simplement à l’art narratif trouvera ici une lecture stimulante.

 


> Commander l’ouvrage : Qui aura sa vie comme butin ?

Poster un commentaire