MOÏSE

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°649 Novembre 2009Par : Jacques Gruot (37)Rédacteur : Robert BONNAL (36)Editeur : Yvelinédition 1, place Charles-de-Gaulle, 78180 Montigny-le- Bretonneux. et Jacques Gruot

Couverture du livre de MoïseParmi les livres recensés dans La Jaune et la Rouge de février 2004 figurait un ouvrage de Jacques Gruot intitulé La Genèse – Une lecture littérale. L’objectif de l’auteur était de dégager de ce texte foisonnant, plein de contradictions, de redites, voire d’invraisemblances, une lecture aussi exacte que possible des faits et des paroles racontés dans la Genèse.

Depuis lors, J. Gruot ne s’en est pas tenu là. Il a poursuivi son travail de « purificateur » en l’appliquant au personnage de Moïse et, à travers lui, à la sortie du peuple hébreu d’Égypte et à la traversée du désert jusqu’à la terre promise.

L’approche littérale du texte, dans ce dernier ouvrage, est beaucoup plus complexe que celle du premier, parce qu’il n’y a plus un seul livre soumis à sa critique, mais bien quatre. Il s’agit de l’Exode, du Lévitique, des Nombres et du Deutéronome qui forment avec la Genèse le Pentateuque (la Tora, coeur de la foi juive).

Aux difficultés de lecture propres à chacun de ces livres s’ajoute le problème de faire concorder des textes qui ont été écrits dans des périodes différentes, avec des contextes différents et des motivations différentes.

Les personnes qui s’intéressent encore aujourd’hui aux livres du Pentateuque, pour une raison ou pour une autre, et notamment parce qu’ils constituent, aux yeux des sionistes, la légitimation de l’appropriation de la terre de Palestine par Israël, trouveront un guide utile à leur lecture dans l’analyse minutieuse de J. Gruot.

Celui-ci, en effet, sans s’attacher à tout le travail scientifique qui a été effectué autour des textes bibliques, notamment la méthode historicocritique ou les travaux successifs ultérieurs, a recours à une version française unique (celle de la bible de Jérusalem), qu’il accepte telle qu’elle est, ainsi précisément que pratiquent beaucoup de personnes qui sont amenées à aborder pour la première fois ces textes.

Poster un commentaire