juges.jpg

Juge au tribunal de commerce : Pourquoi pas moi ?

Dossier : Publications des lecteursMagazine N°000 Janvier 1900
Par André CAILLOL (59)
Par André FERRAS (64)

Les tri­bunaux de com­merce assurent le règle­ment des lit­iges opposant les sociétés indus­trielles et com­mer­ciales et le traite­ment des entre­pris­es en dif­fi­culté (sauve­g­arde, redresse­ment et liq­ui­da­tion judiciaire). 

La fonc­tion de juge « con­sulaire » est réservée aux dirigeants et man­dataires soci­aux, ce qui est le cas de beau­coup d’X en fin de car­rière. Elle est une activ­ité pas­sion­nante et enrichissante pour celui qui veut, pen­dant sa retraite, garder le con­tact avec la vie économique, exercer une activ­ité régulière et intel­lectuelle­ment très stim­u­lante et rem­plir une fonc­tion sociale utile. 

Le pro­fil poly­tech­ni­cien, habitué à l’analyse et à la syn­thèse, est très bien adap­té au traite­ment de dossiers par­fois com­plex­es et dont la solu­tion néces­site un raison­nement juridique ser­ré, proche du raison­nement mathématique. 

Il n’y a pas de com­pé­tence préal­able néces­saire ou de pro­fil par­ti­c­uli­er : la for­ma­tion dis­pen­sée et l’expérience suff­isent. Il con­vient cepen­dant d’avoir le goût et la curiosité de la chose juridique ain­si que celui du contact. 

Pour tout ren­seigne­ment, con­tac­ter le CIEC.UNIPEC chargé du recrute­ment, ou l’un de nos cama­rades en fonc­tion dans un tri­bunal (cf. la rubrique 00.048 de la liste des organ­ismes et pro­fes­sions dans l’annuaire de l’X).

Les can­di­da­tures pour l’année suiv­ante doivent être déposées auprès du CIEC avant le début du mois de mai.

La for­ma­tion est assurée en liai­son avec l’École nationale de la mag­i­s­tra­ture, et elle est par­faite­ment adap­tée : ses­sions men­su­elles d’un ou deux jours pen­dant le trimestre précé­dant et le trimestre suiv­ant la prise de fonc­tion ; ensuite, tout au long de l’activité, des journées, organ­isées par cette école, per­me­t­tent de recevoir une for­ma­tion continue. 

L’activité du tri­bunal compte deux grands domaines : le règle­ment des lit­iges opposant des sociétés indus­trielles et com­mer­ciales (le « con­tentieux ») et le traite­ment des entre­pris­es en dif­fi­culté (les « procé­dures col­lec­tives », sauve­g­arde, redresse­ment et liq­ui­da­tion judiciaires). 


CIEC.UNIPEC

CIEC : 10, rue du Débar­cadère, 75017 Paris. Tél. 01 40 55 13 29, Mme Cassan

Poster un commentaire