En microfluidique, les effets des interfaces non miscibles deviennent dominants.