En microfluidique, les effets des interfaces non miscibles deviennent dominants.

De l’art de coincer les bulles

Dossier : Nouvelles du PlatâlMagazine N°739 Novembre 2018

Charles Baroud, avec Nicolas Taccoen, doctorant à l’École polytechnique/CNRS et Deniz Gunes, chercheur au Centre de recherche Nestlé à Lausanne (Suisse) a réussi à identifier les conditions qui prolongent la « vie » des bulles dans les mousses.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.
Se connecter S’enregistrer