Chromatigraphie de mon héritage

Chromatographie de mon héritage

Dossier : Arts, lettres et sciencesMagazine N°772 Février 2022Par : Audrey Sedano (D 2013), Sylvie Bonsom, Jany Servigne <br>CD avec la voix de Loïc RisserRédacteur : René Urien (60)Editeur : Éditions du Petit Saturnin, octobre 2021

Par ce livre, Chromatographie de mon héritage, en forme de bande dessinée, Audrey Serano évoque ses aïeux, et en particulier son arrière-grand-père, Marcel Servigne. Il a conjugué des recherches physicochimiques, son enseignement à l’Agro et sa passion pour la pratique des arts (violon, peinture). À son tour, Audrey transmet son message, comme un héritage : le beau et l’utile doivent être indissolublement liés, la cohabitation entre les sciences et les arts est indispensable.

Chromatographie de mon héritage se présente comme une succession de planches dessinées, de deux styles graphiques : des croquis à main levée pour celles qui portent sur le contexte et le vécu de sa famille. Pour les autres, le graphisme plus travaillé, géométrisé, ressemble à des cartons de vitraux modernes ; ces fiches, intitulées « expériences » et réservées chacune à une couleur, forment la chromatographie annoncée par le titre du livre. Et on cultive l’ambivalence, notamment en citant la théorie des couleurs.

Plusieurs fois, on reconnaît la silhouette stylisée du peintre Nicolas de Staël, qui fut l’ami de la famille.

Ces fiches sont datées du 24 avril 2013, comme si elles avaient servi lors de la soutenance de la thèse d’Audrey sur le design de protéines. Actuellement, elle privilégie le dessin et l’édition de bandes dessinées, ce qui ravit les amateurs.

Un CD audio reprend le texte et le complète par des anecdotes jouées, des bruitages adaptés à chaque épisode, de la musique classique jouée sur le violon de Marcel.

Poster un commentaire