logo-qualitel.jpg

Certification & sensibilisation à la performance :

Dossier : Dossier FFEMagazine N°735 Mai 2018
Par Bertrand DELCAMBRE (72)

Quelques mots pour présenter Qualitel.

L’association Qualitel est un organisme indépendant créé en 1974. Elle a pour mission la promotion de la qualité de l’habitat à travers la certification et l’information du grand public.

La gouvernance de Qualitel est assurée par un conseil d’administration qui rassemble des représentants des différentes parties prenantes du secteur du logement : pouvoirs publics, associations de consommateurs et organisations professionnelles.

En juin 2015, ce conseil m’a élu à sa présidence, sur proposition du ministère du Logement.

Cerqual Qualitel Certification est l’organisme certificateur de Qualitel pour le logement collectif.
Quels sont ses principaux champs d’intervention ?

À travers sa filiale Cerqual, Qualitel élabore des référentiels de certification multicritères s’appuyant sur diverses normes performancielles relatives par exemple à l’efficacité énergétique, l’acoustique, la sécurité et le confort dans les bâtiments.

En septembre 2015, Cerqual a lancé la certification NF Habitat, qui promeut la qualité des logements neufs, rénovés ou en exploitation, pour le compte des professionnels. La certification constitue une démarche volontaire, qui s’appuie sur des exigences plus sévères que celles imposées par la réglementation.

Aujourd’hui, dans le domaine du logement neuf, près de 50 % des habitats collectifs sont certifiés par Cerqual. Avec plus de 2,5 millions de logements certifiés en 40 ans, nous sommes un acteur incontournable de la certification de logements en France.

Qualitel emploie environ 170 collaborateurs répartis sur 14 implantations régionales. Plus de 900 grands acteurs de la construction et de la promotion immobilière ont choisi la certification comme levier de qualité.

Nous revisitons en permanence le référentiel de certification. Cela permet de l’adapter aux nouvelles attentes de la société que connaît le secteur du logement notamment celles liées à la qualité de l’air intérieur, à la résilience des bâtiments, aux logements connectés, et à l’économie circulaire… Dans ce cadre, nous proposons une 3e version de la certification NF Habitat applicable depuis février 2018.

Actuellement, la France est face à un véritable enjeu de rénovation des logements. Au-delà du bâtiment neuf, la certification NF Habitat s’adresse aux maîtres d’ouvrage qui souhaitent s’engager dans une démarche de rénovation de qualité. De plus, en option, la certification NF Habitat HQE donne un repère de performance supérieure pour une qualité d’habitat durable.

En complément de la certification NF Habitat, Cerqual propose le label d’État Énergie positive & Réduction Carbone E+C-, qui évalue la performance énergétique et environnementale des bâtiments.

Il existe également d’autres labels : le label bâtiment biosourcé, le label bâtiment bas-carbone (BBCA), etc.

Dans le cadre de votre engagement pour une meilleure qualité des logements, vous avez réalisé un baromètre de la qualité en 2017.
Pouvez-vous nous en dire plus ?

Ce premier baromètre a été réalisé avec Ipsos. Nous avons mis en place une enquête auprès des consommateurs pour mesurer la qualité du logement telle qu’elle est perçue par les Français. L’enquête d’opinion a été menée auprès de 2 700 Français qui ont répondu à 80 questions, afin de connaitre leur avis sur la qualité de leurs logements.

Nous avons créé un indice composite permettant de noter sur 10 la qualité perçue du logement sur la base de différents critères. Ce baromètre nous a permis de déterminer les 5 plaies dont les Français souffrent : manque de confort thermique, consommation d’énergie excessive, insonorisation insuffisante, mauvaise qualité de ventilation, qualité des matériaux de construction médiocre.

Ce baromètre qui a vocation à devenir un repère annuel permettra de déterminer les axes d’amélioration nécessaires de la qualité des logements ; les enseignements de ce baromètre seront utilisés dans le cadre des évolutions de la certification. Ce baromètre sera utilisé pour renforcer la notoriété de Qualitel auprès du grand public.

Comment faites-vous face aux grands défis de la transition numérique ?

Nous avons mis en place une stratégie numérique qui s’affirme comme un nouveau levier de valorisation de notre engagement au profit d’une meilleure qualité du logement. Cette stratégie numérique est au service de l’amélioration de la certification et de l’information du grand public.

Dans ce cadre, nous avons mis en place un projet qui s’appelle QualiBim. Ce projet a pour objectif de permettre aux maîtres d’ouvrage et à leurs équipes de projets l’utilisation d’une maquette numérique afin de respecter les exigences de la certification. Aujourd’hui, la maquette numérique commence à s’imposer dans le secteur du BTP comme un outil indispensable permettant de représenter les bâtiments en 3D, et d’accéder au descriptif des ouvrages.

À travers cet outil, les professionnels pourront vérifier le respect par l’ouvrage des exigences de la certification d’une façon simple et automatique.

QualiBim représente un important axe de modernisation de la certification avec en perspective des gains importants d’efficacité, de cohérence et de qualité, tout au long des processus de conception et de construction. Ce projet s’inscrit parfaitement dans le cadre de la transition numérique qui s’accélère dans le monde du bâtiment comme en attestent les travaux du Plan de Transition Numérique dans le Bâtiment (PTNB) que je préside depuis 4 ans.

Sur un autre volet, nous avons développé, dans le cadre d’une expérimentation conduite par le PTNB, un prototype de carnet numérique du logement en partenariat avec la Caisse des Dépôts, le Conseil supérieur du notariat, SMA BTP et La Poste. Cet outil numérique contient l’ensemble des éléments décrivant le logement et ses différents équipements tels que les systèmes de chauffage, de ventilation, d’isolation, etc. En l’expérimentant sur plus de 850 logements, cet outil a prouvé son efficacité technique et son utilité pour les utilisateurs.

Notre défi majeur consiste à mettre en place un vrai service adapté aux besoins des occupants aussi bien dans les immeubles en copropriété que dans les maisons individuelles. Cela nécessite impérativement le renforcement de la confiance des utilisateurs qui se méfient de toutes les éventuelles utilisations par des tiers des informations à caractère personnel.

La certification des maisons individuelles est au cœur des préoccupations de Qualitel.
Qu’en est-il concrètement ?

Depuis sa création en 2001, Céquami, autre filiale de Qualitel, a développé la certification dans le champ de la maison individuelle (avec NF Habitat depuis 2015) en s’adressant essentiellement aux constructeurs de maisons (CCMI). Nous venons de relever un nouveau défi en rachetant début 2018, les parts de Céquami détenues par le CSTB, maintenant détenu à 100 % par Qualitel.

Avec Céquami nous comptons intensifier notre action sur le marché spécifique de la maison individuelle. Ce marché qui compte plus de 16 millions de maisons représente un véritable enjeu de rénovation dans le monde du logement.

Et pour conclure ?

Les nombres des logements certifiésNous traitons annuellement plus de 165 000 demandes de certification, dont 135 000 en construction neuve.

Face aux enjeux de la rénovation énergétique, nous allons développer nos certifications afin d’étendre plus largement notre champ d’activité sur ce domaine pour y accompagner les politiques publiques.

Enfin, nous allons poursuivre notre développement international avec notre filiale Cerway présente déjà dans 26 pays avec la certification HQE.
 

Page de publicité pour NF Habitat, certifcation Qulitel

Poster un commentaire