Vins de Corse

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°613 Mars 2006Rédacteur : Laurens DELPECH

Située à la même latitude que Rome et Barcelone, la Corse jouit d’un climat de type méditerranéen, mais tempéré par les influences conjuguées de la mer et de la montagne. L’été est chaud et sec, l’hiver est doux. Cette clémence est d’autant plus favorable à la qualité des raisins que les gelées sont rares, les printemps précoces et pluvieux, car un ensoleillement exceptionnel n’exclut pas une forte pluviosité due aux reliefs. Par ailleurs, la douceur estivale (la mer joue son rôle de réservoir de fraîcheur) est particulièrement favorable à la qualité du vin.

Plus qu’une île, la Corse est un véritable massif montagneux : 55% de ses surfaces se trouvent à plus de 400 mètres d’altitude, 20% à plus de 1000 mètres et plus de vingt sommets culminent au-dessus de 2000 mètres d’altitude. Sur ce relief tourmenté, on ne trouve pas de grands espaces, mais une infinité de petites vallées et de coteaux, et une grande diversité de sols se prêtant à des expressions typées et originales. Selon la formule de Francis Mercury “ la Corse est une sorte de muséum géologique qui réunirait, côte à côte, les granites de l’Hermitage ou du Beaujolais, les schistes de l’Anjou ou de la Côte-Rôtie et les calcaires de Saumur ou de Bourgogne.

Ces terroirs d’exception abritent des cépages originaux, comme :

Le “ Nielluccio ” : à la base de la renommée des vins de Patrimonio, on le trouve aujourd’hui dans de nombreuses autres appellations. C’est la version corse du “ Sangiovese ” toscan, il libère des arômes de petits fruits rouges, de violette, d’épices et donne des vins colorés et bien structurés.

Le “ Sciaccarello ” : règne en maître dans la Corse granitique du Sud et se révèle d’une grande finesse alliée à un bouquet poivré inoubliable. On ne lui connaît aucun cousin continental : c’est un cépage entièrement autochtone.

Le “Vermentino” : cépage blanc, qu’on appelle “Rolle” en Provence. Il donne un vin de très haute qualité, parmi les meilleurs blancs de la Méditerranée, très typé, aux arômes floraux intenses. Le degré est souvent élevé. Il est volumineux en bouche avec un arrière-goût d’amande et de pomme.

À partir de ces cépages, on produit des vins de pays et des appellations d’origine contrôlée.

Les vins de pays sont vinifiés à partir d’un assemblage de cépages corses et de cépages “importés” d’origine continentale qui se sont parfaitement adaptés (comme le chardonnay ou le cabernet sauvignon). Les rouges offrent des styles divers : les meilleurs sont fruités, et chaleureux, avec un caractère de terroir bien marqué. Les rosés sont colorés et rafraîchissants et les blancs allient la finesse à l’intensité aromatique. Ces caractéristiques valent – bien sûr – pour l’élite de la production. En blanc, les vins de pays les plus intéressants sont sans doute les chardonnays, plus frais et plus vifs en Corse que dans d’autres vignobles méridionaux. La commercialisation de ces vins sur le marché national et à l’exportation rencontre les mêmes problèmes que ceux des vins de pays provenant d’autres régions viticoles, problèmes aggravés par un coût de transport plus important.

On compte neuf appellations d’origine contrôlée. Le marché local assure un débouché commercial à 70% de cette production, avec un pic de commercialisation en période d’afflux touristique estival. Les 30 % restants sont commercialisés hors de Corse, dont la moitié sur le continent.

Parmi ces appellations, la plus célèbre est sans doute l’appellation “ Patrimonio ”. Cette petite région, bien abritée des vents et remarquablement exposée à l’ouest, produit les vins de Corse les plus connus. Antoine Arena en est un des meilleurs producteurs, comme le domaine Leccia.

L’Appellation Corse Figari contrôlée est le vignoble le plus méridional de France et aussi le plus ancien puisque les premières vignes y sont apparues dès le VIe siècle avant J.-C. Sur un plateau granitique très ancien, venté et particulièrement sec s’expriment des cépages corses traditionnels, qui donnent des vins rouges, rosés et blancs d’une grande finesse, bien charpentés et typés. Yves Canarelli (Clos Canarelli) est justement réputé comme le meilleur vigneron de la Côte Sud. Il fait avec son Bianco gentile le meilleur vin blanc corse et aussi un excellent rouge, fruité et fin. L’Appellation Muscat du Cap Corse contrôlée, enfin, produit un muscat qui peut rivaliser avec les plus grands. C’est un vin rarissime, avec des rendements très faibles. Antoine Arena en produit de superbes. Ultime avantage des vins corses : leur prix raisonnable, les meilleurs valent tous moins de 15€ (sauf certains mus – cats, en raison de leur rareté).

________________________
• Domaine Antoine ARENA, tél. : 04.95.37.08.27.
• Domaine LECCIA, tél. : 04.95.37.11.35.
• Clos CANARELLI, tél. : 04.95.71.07.55.

Poster un commentaire