VINCI Construction : “ Construire son parcours personnalisé ”

Dossier : Dossier FFEMagazine N°707 Septembre 2015
Par Amandine LASVACAS (04)

Qu’est-ce qui différencie selon vous le groupe VINCI d’autres entreprises en matière d’opportunités de début de carrière ?

La particularité de VINCI Construction repose sur son modèle décentralisé. Le Groupe est formé de plus de 800 entreprises qui ont été rachetées ou créées au sein du groupe. Ces dernières peuvent correspondre à des implantations géographiques différentes, des métiers variés (génie civil, bâtiment, métiers de spécialités), ces domaines pouvant se recouper.

Chacune a ses particularités, tout en travaillant en réseau avec une culture de groupe commune.

Votre parcours a justement commencé dans une entreprise de VINCI…

Absolument. Je suis entrée dans le groupe en étant recrutée chez PETIT. Il s’agit d’une entreprise générale de 300 personnes (cadres et compagnons) qui réalise majoritairement des chantiers de tertiaires, du bureau classique aux grands chantiers complexes (Tour CMA à Marseille, Fondation Louis Vuitton, L’hôtel The Peninsula, etc.).

Donc j’ai le sentiment de travailler dans une entreprise à taille humaine, avec une identité qui lui est propre et où la plupart des gens se connaissent, ce qui permet par exemple d’échanger des retours d’expérience entre chantiers. En même temps je peux m’appuyer sur les services transversaux de VINCI Construction France par exemple pour avoir l’avis d’un expert dans un domaine précis (acoustique, thermique, développement durable…).

En quoi le modèle que vous décrivez vous semble-t-il plus propice que d’autres au développement de belles carrières singulières ?

On entre chez VINCI par le biais d’une entreprise en particulier et on y construit son parcours au gré du réseau professionnel qu’on se crée dans le groupe au fur et à mesure des expériences.

Pas de voie toute tracée donc, mais l’assurance de construire son propre parcours personnalisé. Un peu comme la première année à l’X pour laquelle la direction de l’Ecole explique au nouveau que cette année un peu spéciale « sera ce que vous en ferez » !

J’aime voir les projets sortir de terre mais je suis surtout passionnée par la conception. Ma première expérience professionnelle a été dans un grand bureau d’études. Cela peut surprendre, mais je ne suis pas rentrée chez VINCI Construction France pour faire des travaux ! VINCI Construction France tend à proposer une offre globale à ses clients.

Pour le chantier sur lequel je travaille aujourd’hui, l’Arena Nanterre, la première étape a été d’intégrer la coordination de la conception au marché, et d’y ajouter l’exploitation ou la maintenance en s’appuyant sur d’autres entreprises du groupe.

Qu’est-ce qui vous anime dans ce métier ?

EN BREF

Premier groupe mondial de concessions et de construction, VINCI emploie plus de 185 000 collaborateurs dans une centaine de pays.
Le Groupe conçoit, finance, construit et gère des infrastructures et des équipements qui contribuent au développement des territoires, à l’amélioration de la vie quotidienne et à la mobilité de chacun.

C’est cette dynamique qui m’a fait penser que je pouvais y être à ma place ! Dans la phase conception de l’Arena, j’ai coordonné le travail des bureaux d’études. Ce qui est intéressant dans un tel contexte c’est qu’on peut concevoir en prenant en compte dès le début les notions de coût de construction et de méthode, et ainsi limiter les mauvaises surprises en arrivant en phase Exécution !

Poster un commentaire