Se développer et renforcer son positionnement en misant sur l’innovation

Dossier : Dossier FFEMagazine N°724 Avril 2017
Par Olivier GUISE (01)

L’innovation est un axe majeur pour Lafarge. Qu’en est-il ?

La maturité du marché français de la construction et son poids dans le Groupe LafargeHolcim ont fait de la France un acteur privilégié dans notre démarche d’innovation.

Notre centre de recherche sur les matériaux de construction, le plus important au monde, est situé à L’Isle-d’Abeau près de Lyon. Aujourd’hui, pour mieux servir les marchés comme la France, l’innovation se concentre principalement sur les enjeux environnementaux, notamment ceux liés à l’évolution de la réglementation thermique.

Ce travail d’innovation est, d’abord, incrémental et passe par l’adaptation perpétuelle des systèmes constructifs traditionnels.

À cela s’ajoute une volonté d’être les précurseurs de nouvelles offres en développant des systèmes innovants et de nouvelles solutions en rupture capables de transformer notre secteur d’activité.

Quelles sont les dernières innovations que vous avez initiées dans votre secteur d’activité ?

En 2012, nous avons créé Thermedia, le 1er béton structurel doté de propriétés isolantes et répondant aux exigences de la nouvelle réglementation thermique (RT2012).

Nous avons aussi lancé plusieurs innovations pour le conditionnement des produits. Nous étions les premiers à proposer des BigBags pour les granulats répondant aux besoins des communes pour stocker proprement les sables et les graviers sur les chantiers urbains.

Nous avons ensuite développé le Citybag pour des livraisons en sac de 1 m3 de mortier ou de béton prêt à l’emploi, le jour même ou le lendemain grâce à un système de prise retardée. En 2016, nous avons lancé le Praktis, le seul sac de ciment qui peut être jeté tout entier dans la bétonnière limitant les poussières et éliminant le sac des déchets de chantiers.

Et vous innovez également là où on ne vous attend pas…

Innover, c’est aussi se positionner sur des problématiques complémentaires à nos activités historiques. Ainsi, même si nous ne sommes pas un acteur historique de la gestion des déchets, avec l’offre aggneo®, depuis 2013, nous sommes devenu un acteur incontournable de l’économie circulaire avec nos solutions de gestion, de traitement et de valorisation de déchets inertes de chantier.

Par ailleurs, de plus en plus de nos granulats sont issus de nos filières de recyclage et nous commercialisons maintenant des bétons à base de granulats recyclés.

Fin 2016, après plus de 5 années de recherche et développement, nous avons lancé Airium, une véritable innovation de rupture sur le marché de l’isolation. Airium est une mousse isolante à base de ciment qui allie les qualités du minéral et un coût abordable à une très bonne performance d’isolation.

Airium : l’isolation autrement

 
En France, la première application s’adresse au marché du bloc béton (parpaings) qui propose une solution constructive abordable avec des propriétés d’isolation meilleures que celles de la brique.

De manière pratique, lors de la production, les blocs de béton préfabriqués sont remplis de mousse pour gagner en isolation. 100 % recyclable, Airium améliore la performance thermique, l’efficacité énergétique et l’isolation acoustique des bâtiments. Airium est aussi disponible au Maroc et en Autriche avec différentes applications.

L’innovation implique une nouvelle méthodologie de travail. Comment cela se traduit-il ?

Pour pouvoir lancer des innovations, il faut être prêt à prendre plus de risques, à être force d’initiative et à apprendre des échecs quand ils se produisent. Nous avons donc développé des équipes qui fonctionnent comme des start-ups au sein de LafargeHolcim en France et qui sont parrainées par un membre du comité de direction.

Cela a d’ailleurs été le cas pour Airium et aggneo®. Il faut aussi être ouvert sur son écosystème et nouer des partenariats avec l’ensemble des acteurs qui interviennent entre la conception d’une solution et sa mise en place chez le client.

Pour Airium, nous collaborons avec le GIE France Blocs qui réunit les principaux industriels de la filière pour être au plus près des attentes du marché. Le collaboratif est un levier de performance et de développement qui nous permet de proposer des offres plus pertinentes.

La combinaison de nos expertises associée à celles de nos partenaires accélère la mise sur le marché de nos innovations et est un facteur déterminant pour la réussite de nos projets.

Poster un commentaire