Représenter son entreprise… sans être en représentation

Dossier : Les soixante ans d'X-FinanceMagazine N°642 Février 2009

Claude Bébéar (55)

Les métiers de la banque et de l'assurance sont différents, mais ils appartiennent au grand ensemble qu'est la finance (…). Il est très intéressant de discuter avec ses pairs. Mais il faut se garder d'être moutonnier. Au contraire, ces échanges permettent de se rendre compte de ce qu'il faut faire pour être différent des autres.

Olivier de Conihout (76)

 

J'ai moi-même été recruté, à plusieurs reprises, grâce au réseau que constitue notre groupe. Et j'ai ensuite recruté des collaborateurs par l'intermédiaire de ce groupe. J'ai également fait du " business " avec des membres du groupe. Le réseau est la sauvegarde de notre valeur marchande et de notre employabilité.

Ariane Chazel (90)

 Les cultures sont indéniablement différentes entre la banque et l'assurance, mais elles sont surtout différentes entre les générations. Marier les générations permet d'enrichir les débats et d'élargir les horizons de chacun.

Patrick Peugeot (57)

 

Il faut pouvoir parler de nos problèmes et c'est entre nous qu'il faut le faire. Nous avons la compétence, mais aussi la franchise de parole. Nous pouvons parler librement.

Thierry Martel (82)

 

Le Groupe offre l'occasion d'avoir des contacts informels, de se dire des choses qu'on ne pourrait pas dire ailleurs.

Gérard de la Martinière (63)

 

Lorsque j'étais président, j'ai essayé de mettre en contact le groupe avec les patrons des grandes banques françaises. Nous avons obtenu ainsi une véritable collection de quasi-interviews (…). Il est également passionnant de réunir dans un même cercle des très anciens et des très jeunes.

Pierre-Henri Cassou (66)

 

Le groupe X Finance allie une communauté de formation et de langage à une exceptionnelle diversité d'expériences et de responsabilités, cette combinaison faisant sa richesse et sa spécificité.

Marc Samuel (83)

 

Le groupe établit un lien entre générations, entre les jeunes et les expérimentés. Il permet à chacun de contribuer et de rajouter une pierre à l'édifice.

Jean-Laurent Granier (85)

 

Les rencontres et échanges noués dans le cadre du Groupe donnent à chacun de nous l'opportunité de contacts en dehors de notre propre entreprise. Pour ma part, j'ai trouvé au sein du groupe X-Assurance puis X-Finance un véritable esprit de famille, une facilité de relation qui apporte beaucoup et permet de ressentir différemment les tendances du marché et l'opinion des acteurs. J'y représente mon entreprise, sans être en représentation : c'est un espace de liberté enrichissant au plan personnel et professionnel.

Florence Lustman (80)

 

Nos déjeuners sont aussi l'occasion pour un grand patron de se rendre accessible, d'avoir un retour et une vision un peu " off " de la situation (…). lls présentent parfois des sujets qui apparaissent éloignés de nos préoccupations, en finissant toujours par faire le lien.

Hubert Lévy-Lambert (53)

Voilà un lieu de rencontres, une sorte de mafia où rien n'est tabou, y compris se poser la question de savoir si la banque sera la sidérurgie de demain.

 

Les X face à la crise
La crise que nous traversons est en partie due à l'explosion et aux excès de nos métiers. L'économie réelle va reprendre de la valeur. Dans ce contexte nos camarades sont bien placés. Ils ont a priori une certaine agilité d'esprit, une certaine rigueur accompagnée de plus de bon sens que les autres. Ils respectent certaines barrières morales et restent avant tout au service du pays.
Claude Bébéar

Poster un commentaire