Groupe Meeschaert

Groupe Meeschaert : Une histoire, un savoir-faire et des expertises reconnues

Dossier : Vie des entreprisesMagazine N°777 Septembre 2022
Par Fabien BISMUTH
Par Maxime VERMESSE

Rencontre avec Fabien Bismuth, Président du Directoire et Maxime Vermesse, Directeur Général du groupe Meeschaert, qui nous présentent cet acteur incontournable de la gestion privée et de la gestion d’actifs.

 

Comment le groupe Meeschaert et son positionnement sur le marché ont-ils évolué ?

Notre Groupe est avant tout une société entrepreneuriale et indépendante. Créée en 1935 dans le Nord de la France, nous nous sommes développés au fil des années pour être toujours plus proche de notre clientèle. Aujourd’hui, nous disposons de neuf implantations sur le territoire national : Lille, Paris, Nantes, Strasbourg, Lyon, Marseille, Nice, Bordeaux, Toulouse.

Nos trois métiers historiques sont la gestion d’actifs, la gestion privée et le family office, avec plus de 9 milliards d’euros d’actifs sous gestion, dont 5,5 milliards en gestion privée et family office et 4 milliards en gestion d’actifs.

Concrètement, notre métier est de conseiller les dirigeants, les décideurs et leurs familles dans leurs problématiques patrimoniale, fiscale et financière. Dans ce cadre, nous avons développé une approche spécifique en family office au service des plus fortunés. Nous disposons par ailleurs d’une large gamme de produits financiers et d’investissements collectifs ou non pour le compte de nos clients dans le cadre de notre activité de gestion d’actifs. Nous conseillons également les dirigeants et actionnaires d’entreprises autour de diverses problématiques comme le réinvestissement de leurs cessions, la transmission du capital… mais aussi dans le cadre de dispositifs variés (Pacte Dutreil…). À noter que nous avons la particularité d’accompagner des fondations, des associations et des congrégations.

Aujourd’hui, notre Groupe est une structure à taille humaine qui emploie plus de 200 collaborateurs au service de près de 10 000 familles en capitalisant sur un fort ancrage local et en privilégiant une approche responsable et patrimoniale. Au cœur de notre ADN, on retrouve un attachement fort aux valeurs promues par nos actionnaires historiques qui nous permet de nous inscrire dans une relation de confiance durable. À titre d’exemple, parmi notre clientèle, nous comptons des familles que nous conseillons depuis déjà plusieurs générations.

La gestion ISR fait partie des fondements sur lesquels repose notre entreprise. Nous avons été le premier acteur en France à créer un fonds éthique en 1983. Plus récemment, nous avons lancé des fonds de partage pour lesquels nous reversons jusqu’à la moitié des frais de gestion en faveur de diverses causes (santé, éducation, transition écologique…).

Notre développement se poursuit puisque nous avons rejoint le groupe LFPI il y a un an maintenant.  Notre nouvel actionnaire est un gérant d’actifs non cotés. Ce rapprochement nous permet donc de couvrir toute la gamme d’actifs disponibles sur le marché grâce à nos positionnements et nos expertises historiques respectifs.

Les crises successives ont largement impacté le marché de la gestion d’actifs et de la gestion privée. Quelles tendances se dessinent ?

Le contexte actuel est marqué par une forte volatilité des marchés et un raccourcissement des cycles. Pour éviter les écueils et réduire les risques, il est fondamental de pouvoir s’appuyer sur les recommandations d’experts dans le cadre de l’allocation d’actifs. À cet effet, nos équipes adoptent une approche proactive pour gérer avec finesse et pertinence le patrimoine de nos clients.

En parallèle, est apparu un appétit croissant pour les actifs tangibles et non cotés : l’immobilier, l’hôtellerie, le financement de l’économie réelle via la dette ou l’equity en titre non coté… Cette tendance de fond rend encore plus pertinent notre rapprochement avec le groupe LFPI, qui s’adresse notamment à des des investisseurs institutionnels et qui a bâti, au cours des vingt dernières années, un véritable savoir-faire dans la gestion institutionnelle de ses actifs.

Dans cette continuité, nous sommes en mesure de proposer ces classes d’actifs actuellement très plébiscitées par ceux qui recherchent une alternative aux actifs cotés. Nous invitons aussi nos clients à diversifier leur patrimoine afin d’éviter des réactions trop « violentes » dans ce contexte de crises et de forte volatilité des marchés boursiers.

Par ailleurs, le secteur connaît depuis plusieurs années un phénomène de concentration. Sous le poids toujours croissant de la réglementation, les acteurs les plus fragiles ont tendance à disparaître ou à se rapprocher de plus solides. Pour mieux répondre aux exigences, on observe également une course à la taille avec des besoins humains et techniques toujours plus importants. À cela s’ajoute une recherche de sens encore plus marquée dans les investissements et la gestion du patrimoine. Enfin, sont apparues de fortes attentes en matière d’ISR ainsi qu’une véritable réflexion de nos clients qui souhaitent avoir une vision mesurable de l’impact de leur patrimoine sur l’économie réelle notamment.

Comment vous projetez-vous sur ce marché et quelles sont vos ambitions ?

Depuis des décennies, nous accompagnons nos clients dans la réalisation de leurs projets familiaux, patrimoniaux et philanthropiques en mettant à leur disposition tous les outils fiscaux et légaux, grâce à l’expertise de notre département d’ingénierie patrimoniale. Aujourd’hui, notre ambition est bien évidemment de poursuivre et renforcer cet accompagnement en leur proposant des solutions toujours plus pertinentes, ancrées dans la réalité du marché et en adéquation avec leurs attentes et leurs aspirations. Le rapprochement avec le groupe LFPI nous permet justement de proposer une offre plus complète.

Cela passe aussi par une ouverture, notamment, sur le plan géographique. En effet, nous encourageons la diversification des patrimoines hors des frontières nationales. Actuellement présents en Europe et aux États-Unis, le groupe LFPI disposera d’une implantation en Asie qui devrait permettre à nos clients d’avoir une exposition géographique plus internationale.

Quelles sont les forces d’un acteur comme le groupe Meeschaert ?

Nous offrons à nos clients une plateforme unique d’investissement et de conseil indépendant à taille humaine qui a réussi à préserver une relation de proximité et de confiance en s’inscrivant dans la durée. Depuis toujours, nous avons fait le pari d’un accompagnement sur-mesure, de la fidélité de nos relations avec nos clients. Notre mission est d’agir comme un conseil éclairé qui va les guider dans la diversification de leur patrimoine (fonds cotés, actions, obligations, capital investissement, private equity, immobilier, fonds de fonds, produits structurés…) et son internationalisation dans un contexte économique et financier au sein duquel le patrimoine peut être un facteur d’inquiétude et de risque. Apporter des solutions adaptées au couple rendement/risque de chaque client est une priorité absolue pour nous.

D’ailleurs, en 2022, nous sommes fiers d’avoir remporté la première place du classement annuel de l’Alpha League Table sur plus de 300 sociétés de gestion actives sur le marché actions.

 

 


Pour en savoir plus

Meeschaert

Poster un commentaire