Henri CESBRON LAVAU (68)

« Travailler ensemble »

Dossier : X-Mines-Consult : le conseil en actionMagazine N°680
Par Henri CESBRON LAVAU (68)

C’est une vocation. À l’École, Henri Cesbron Lavau était caissier de la Kès 68, un Y avant la lettre. Et si, à la sortie de l’École, il fait simultanément l’ENSAE et Sciences-po, puis s’intéresse aux questions humaines et sociales à l’École des hautes études en sciences sociales, et enseigne ensuite à l’École de guerre et à l’École européenne des affaires, avant de devenir enseignant à temps plein à la CCIP (Chambre de commerce et d’industrie de Paris), c’est pour mieux aborder le passage à l’action.

Former, gérer et réaliser

Un passionné de psychanalyse
«À l’École, je me suis intéressé aux tests que l’on faisait passer aux élèves à l’entrée et, curieux de ce que l’on pouvait en déduire, suis entré en relation avec le psychanalyste au service de l’École. J’ai suivi par la suite les séminaires de Jacques Lacan.»

Il crée, en 1984, la société Descartes. Le démarrage s’est fait par le biais de la formation des décideurs en informatique. Cela lui donne l’occasion d’effectuer plusieurs « tours de France » auprès des grandes entreprises qui s’informatisaient alors et de construire son réseau pour l’étape suivante.

Il crée des outils de gestion de la formation d’abord pour de grands groupes.

Il découvre alors que le monde associatif est en train d’opérer une mutation en se professionnalisant avec, en plus, des besoins spécifiques. « J’ai décidé de centrer mon action en offrant des solutions Intranet et Internet aux associations et fédérations professionnelles. »

Savoir s’adapter

L’évolution accélérée de l’environnement conduit à une nécessité d’adaptation sans cesse accrue qui implique à son tour une modification des schémas de gouvernance. On a bien vu comment l’Internet a atomisé les fonctions et dans le même temps complexifié les workflows y compris au niveau de la prise de décision. Il faut aider à construire un consensus réalisable au niveau de leurs possibilités.

Développer les synergies et s’entraider

Quelques thèmes de petits-déjeuners

  • mentoring managérial ;
  • gérer les risques ;
  • innovation ;
  • propriété intellectuelle;
  • le meilleur statut du consultant ;
  • se différencier en situation concurrentielle;
  • réseaux sociaux et intelligence collective;
  • comment vendre son prix de journée.

Persuadé « qu’il n’est pas bon de rester seul et qu’ensemble on est plus fort», il était tout désigné pour prendre les rênes d’X-Mines- Consult, ensemble de consultants individuels, associés ou salariés cherchant à partager leurs expériences.

« Nous avons une bonne formation d’ingénieur, mais savons- nous bien aller vers le client et travailler ensemble?»

Placées sous le signe du professionnalisme et du partage, les manifestations du groupe prennent plusieurs formes, du petit-déjeuner mensuel au grand rendez-vous annuel.

Savoir se présenter en direct et sur Internet

« Le petit-déjeuner mensuel, qui se déroule à l’École des mines, est particulièrement représentatif. Il est organisé sur un thème donné (voir ci-dessus).

Il regroupe une trentaine de personnes. Chacun commence par se présenter lui-même en une minute, ce qui constitue un excellent exercice.»

X-Mines-Consult

Président : Henri Cesbron Lavau (68)
Vice-présidents : Jean-Michel Yolin (65) et Christian Galtier (66)

5, rue Descartes, 75005 Paris
www.xminesconsult.org

Henri Cesbron Lavau
Henri Cesbron Lavau (68), marié à une psychanalyste, a deux enfants, une fille qui suit des études à l’université de Yale et un fils plus jeune.
Il se passionne pour les voyages, le jeu de go, la musique.

Le service missions
Grâce au service missions, les membres de l’Association répondent seuls ou en association avec leurs partenaires et apportent des réponses originales et indépendantes : 

  • au dirigeant de grande entreprise qui souhaite un appui, extérieur à la hiérarchie, et sans les contraintes du grand cabinet 
  • au patron de PME attaché à la proximité avec son conseil, sensible à l’expérience et à la maîtrise d’un savoir-faire;
  • au dirigeant de grand cabinet à la recherche d’un chef de projet expérimenté, d’un manager de transition ou d’un expert ;
  • aux membres de l’Association désirant travailler en partenariat et bénéficier de compétences complémentaires.

Dynamiser son réseau

«Chaque année, une réunion particulière du groupe, qualifiée de speed meeting, réunit une cinquantaine de participants, qu’on répartit en groupes dont la composition tourne, de façon à ce que tout le monde rencontre tout le monde.

«Cette fois-ci, précise Henri Cesbron Lavau, chacun se présente en deux minutes. Chaque participant présente plusieurs fois son message, ce qui lui permet de l’améliorer au cours de la réunion.

J’insiste pour que chacun évoque une offre et une demande. Il est important de commencer par donner, sans chercher de contrepartie.»

«Cette formule est idéale pour les mises en relations, les enseignements, voire l’entraide éventuelle.» Enfin, de façon apériodique, de grandes soirées réunissent plus d’une centaine de membres à la Maison des X autour d’une personnalité de renom (la dernière en date, par exemple, était Denis Ranque).

Une large ouverture

Créé en 2000 sous l’impulsion de Jean-Michel Yolin (65), l’Association a eu pour présidents Jean-Claude Pélissolo (58), puis, après la fusion avec Mines-Consult, Jean-Paul Schaer (MP 65). Le groupe s’est progressivement étendu. Il accueille aujourd’hui 600 polytechniciens, 250 mineurs et une cinquantaine d’anciens d’autres écoles, en majorité scientifiques (Ponts, Télécom, Supaéro, etc.), mais aussi commerciales ou littéraires (HEC, Normale sup), sur parrainage.

Les adhérents ont accès aux services (prix préférentiel pour les événements, service missions, groupes thématiques internes, contrat de groupe très avantageux pour la responsabilité civile professionnelle, etc.) et tous participent aux frais de chaque manifestation.

Le Bureau comprend huit membres et se réunit tous les mois. Le Conseil en compte dix-huit et se réunit deux ou trois fois par an pour décider des grandes orientations.

Dynamiser l’Association

À la suite d’un cycle de travail sur les priorités stratégiques de XMC, Henri Cesbron Lavau vient de lancer le nouveau site pour l’Association, facilitant encore plus la mise en relations et la formation d’équipes, et renforçant le service des missions.

Avec ce nouveau site, les plus jeunes viennent accélérer le développement de leurs savoirfaire auprès des plus expérimentés.

L’avenir de l’Association X-Mines- Consult est, dans tous les sens que prennent ces lettres, à la croisée des pratiques des générations X et Y.

Propos recueillis par
Jean-Marc Chabanas (58)

 

Poster un commentaire