« Se détendre sur les plus beaux terrains du monde »

Dossier : X-Golf : un parcours de rêveMagazine N°674
Par Jean-François JACQUIN (70)

Quels sont les plus beaux terrains de golf du monde ? Saint Andrews ? Chantilly ? Durban ? Le Dragon de Jade ?

Et comment y accéder à des prix raisonnables lorsqu’on est un joueur de niveau plutôt modeste? «En adhérant au groupe X-Golf », répond Jean-François Jacquin, président depuis l’an dernier. «Pour seulement 30 euros par an (40 euros pour un couple), nos joueurs peuvent pratiquer leur sport favori sur les plus beaux parcours, dont certains très fermés, à des prix très avantageux.

Compenser son handicap
À l’instar du tennis ou des échecs, le golf possède une échelle de classement des joueurs, le « handicap», dont le calcul est fondé sur les résultats obtenus en compétition. Comme son nom l’indique, le handicap constitue un bonus concédé aux joueurs les moins bons, afin qu’ils puissent concourir avec les joueurs d’un meilleur niveau, à égalité de chances. Le handicap est compris entre 56 (joueur débutant) et 0 (joueur professionnel). Les meilleurs membres du groupe X-Golf ont un handicap inférieur à 5 mais la majorité des joueurs se situent entre 15 et 30 et les débutants s’amusent tout autant que les autres.

«Le golf offre l’occasion de passer des journées de détente, entourés de camarades sympathiques et détendus. Au golf, pas de dispute, pas d’énervement, pas d’adversaire ou même de partenaire à qui s’en prendre. On joue avant tout contre soi-même, pour tenter d’améliorer sa propre performance.

«La première idée, en adhérant au groupe, est donc qu’il n’est pas besoin d’être un champion et que la plupart des compétitions proposées sont ouvertes à tous et permettent de faire progresser son classement.»

Douze rencontres par an

«Des douze rencontres organisées chaque année, explique Jean-François Jacquin, quatre sont internes au groupe et même parfois ouvertes à des non-membres. C’est le cas pour la première compétition de l’année qui a lieu à Ozoir. La formule retenue, dite en scramble, permet d’associer des joueurs de niveaux différents. On joue par équipe de trois et l’on ne poursuit le parcours qu’avec les meilleures balles, ce qui évite tout stress pour les joueurs débutants. Les conjoints sont les bienvenus pour cette rencontre amicale.

«En début de saison (c’était cette année le 15 mars dernier), nous rencontrons les élèves présents à l’École, du moins jusqu’à présent, car cette option sportive a malheureusement été supprimée.

«C’est une occasion privilégiée de faire connaissance avec les joueurs encore à l’École et de leur faire apprécier les contacts qu’ils peuvent établir au sein de notre groupe.

« Ensuite, un open interpromos, qui aura lieu le 2 juin prochain, réunit à Limère, près d’Orléans, tous ceux qui le souhaitent, membres, non-membres et conjoints.

« L’idée de cette journée est de constituer des équipes de trois joueurs qui vont défendre les couleurs de leur promo. La formule est un scramble et réunit un nombre impressionnant de promotions. Notre record est de 52 promos entre la plus ancienne et la plus jeune dans la même compétition.»

Jean-François JACQUIN (70)

X-Golf

Président : Jean-François Jacquin (70)
Trésorier : Norbert Gomar (60)
12, rue du Bouquet-de-Longchamp 75116 Paris
www.ax-golf.com
www.polytechnique.net/X-Golf

Jean-François Jacquin (70), 62 ans, est un informaticien émérite. Il dirige Unilink, ancienne filiale d’Unilog, créée puis rachetée par luimême. Comptant une dizaine de collaborateurs, Unilink est spécialisée dans les logiciels « d’automatisation de la production en informatique » (synchroniser les machines et lancer les bons programmes au bon moment) et s’adresse aussi bien à des structures moyennes qu’à de très grandes entreprises, telles que banques ou mutuelles. C’est un métier qui demande de longs développements, «en anticipant la demande dix ans à l’avance».
Jean-François Jacquin est également passionné de ski et de voile.
Le tournoi des grandes écoles
Compétition la plus sportive, le tournoi des grandes écoles voit s’affronter quinze écoles d’ingénieurs ou de commerce, en cinq rencontres disputées entre le mois d’avril et le mois d’octobre. Il comprend trois « divisions» de niveaux différents, avec montée, maintien ou descente, suivant les résultats obtenus. Le handicap est plafonné à 24 pour les hommes et 28 pour les dames. Il s’agit donc d’une compétition de relativement bons joueurs, sachant que sur les dix-huit membres d’une équipe on ne prend en compte que les six meilleures cartes de score. Nous avons remporté la victoire en deuxième division en 2011 et aurons donc le plaisir de jouer en première division cette année.

Des compétitions entre écoles

Trois rencontres « historiques » sont organisées avec d’autres écoles. Vers la fin juin, un tournoi triangulaire oppose l’X, Centrale et l’Internat de Paris. Nous l’avons gagné l’an dernier et allons remettre notre titre en jeu le 15 juin prochain sur le golf de Fourqueux.

Golf au milieu des pagodes en Chine
Un golf au milieu des pagodes (province chinoise du Yunnan).

Chaque printemps, un week-end oppose les membres du groupe X-Golf à ceux du groupe homologue d’HEC. La rencontre, cette année, aura lieu sur le golf du Vaudreuil les 16 et 17 juin prochains. C’est une rencontre très décontractée mais difficile, car les HEC ont une bonne équipe : nous accueillons avec plaisir tous les volontaires qui souhaiteraient venir nous épauler.

Au début de l’automne, c’est au tour de Centrale que nous rencontrons depuis plus de cinquante ans avec des résultats assez équilibrés. La rencontre aura lieu, cette année, les 22 et 23 septembre sur le golf du Vaugouard.

« Pour ces rencontres, où les conjoints sont conviés, il n’y a aucune limite de handicap, explique Jean- François Jacquin. Tout le monde peut jouer. Les résultats sont comptés en net, c’est-à-dire en tenant compte du handicap. Enfin, on ne retient que les onze meilleures cartes en net. Il n’y a donc pas de risques à participer avec un niveau très moyen.»

À travers le monde

«Le groupe X-Golf organise enfin chaque année trois voyages d’une dizaine de jours dans le monde, joignant le sport et l’agrément. Les plus lointains nous ont emmenés en Chine, en Birmanie, en Afrique du Sud, aux Canaries. Nous partons par groupes d’une quinzaine ou davantage, à des prix très corrects, négociés par notre agence de voyage habituelle.

«En France, nous irons cette année au Chambon-sur-Lignon. Nous avons également associé golf et bridge pour une semaine à Corrençon du 3 au 11 septembre et nous ferons un voyage golfique en Bulgarie du 21 au 27 octobre.»

Golf à 3200 m. d'altitude en ChineSur le toit
En Chine, tout est toujours «plus ». Au pied du Dragon de Jade, sur le golf le plus haut du monde, à plus de 3000 mètres d’altitude, on trouve le trou le plus long du monde avec 680 mètres. Autre record qui ferait pâlir d’inquiétude un directeur de golf en France : les golfs où nous avons joué avaient entre 300 et 400 employés, soit dix fois plus qu’en Europe. Ce voyage avait rassemblé une trentaine de membres du groupe et a laissé un souvenir très marquant.

Jeunes et moins jeunes

« On joue au golf à tout âge. Nos quelque soixante-dix adhérents, Parisiens en majorité, couvrent donc un large spectre. Parmi les jeunes générations, la promo 2001 se révèle très active et la rencontre interpromos a été gagnée l’an dernier par des joueurs encore à l’École (promo 2010) qui, nous l’espérons bien sûr, continueront à participer à nos activités après leur sortie de l’École.

« J’engage à nous rejoindre tous ceux qui jouent déjà un peu, même sans prétention. L’important est de passer de bons moments, sur de beaux parcours, avec de bons partenaires. »

Propos recueillis par Jean-Marc Chabanas (58)

Commentaire

Ajouter un commentaire

gerard.fontainerépondre
24 avril 2012 à 14 h 50 min

/Lien Web/
Cher Camarade,

Merci pour cet article qui me fait découvrir le groupe X-Golf.

Juste une remarque de détail, mais qui peut être pratique :
suite à un problème typographique, le lien Web n’est pas :
http://www.polytechnique.net/x.golf, mais c’est :
http://www.polytechnique.net/X-Golf
avec deux majuscules et un tiret.

Bonne continuation et peut-être à bientôt,
Gérard Fontaine X-65

Répondre